châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Gléteins
 
 
 
 
 
 

         Le fief de Gletteins remonterait au XIe siècle: Nicard de Gletteins, cité en 1066, est le premier membre connu de la lignée des seigneurs de ce fief, qui passe vers 1460 à la famille de Rancé. Du château fort médiéval, quelques vestiges de murs en briques pleines sont les seules traces. En 1585, Alexandre de Rancé, seigneur de Gletteins, et sa femme sont massacrés dans le château. En 1602, Antoine de Varennes, seigneur de Rappetour, époux d'Antoinette de Rancé, fait reprise du fief de Gletteins, qui demeure dans cette famille jusqu'à la Révolution. Pillé en 1789, le château change plusieurs fois de propriétaire. En 1867, l'architecte lyonnais Jean-Jacques Farfouillon le restaure pour M. Dubost, directeur de la Cie des Eaux à Lyon et maire de Jassans. Le corps de logis, partiellement reconstruit et surélevé, conservé des parties antérieures : de la fin du XVe siècle, il subsiste des baies à moulures prismatiques dans l'élévation latérale gauche sur cour (remaniée au XVIIe siècle), et une petite tour fortifiée attenante, contenant la chapelle gothique, du XVIIIe siècle, et la structure générale. La restauration semble porter sur le remaniement des façades, l'adjonction d'une tourelle et d'avant-corps latéraux (terrasses), la démolition et la reconstruction des communs, et la construction d'une ferme au nord. Parc conçu par l'horticulteur Claude Treyve. Vers 1990, adjonction d'un bâtiment contemporain pour la nouvelle fonction de l'édifice, devenu maison de convalescence.
Le château s'élève dans un parc paysager surplombant la Saône; corps de logis de plan massé, de trois niveaux (rez-de-chaussée, deux étages, sous-sol partiel vouté en berceau) flanqué au nord-est d'une tour en fer à cheval de deux niveaux (ancienne chapelle), au sud-ouest d'une tourelle ronde de cinq niveaux, et d'une cage d'escalier demi hors-oeuvre dans l'angle interne de la cour ; puits dans la cour, communs d'un niveau et comble à surcroît au nord-est, ferme de plan en L au nord-ouest, séparée par un passage ; construction en moellons de calcaire, niveaux supérieurs de l'élévation latérale gauche sur cour, des communs et de la ferme en pisé, couverture d'ardoise sur le château.

château de Gléteins 01480 Jassans Riottier, maison de convalescence post-chirurgicale.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.