châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Corcelles
 
 
 
 
 
 

     Avant 1250, Corcelles relève des Palatins de Riottier, puis des sires et Beaujeu et, en 1304, des sires de Villars le tènement et la grange appartenant à Mathieu de Meons. Corcelles, dont le propriétaire en 1630, Claude Martin de Montbellet, seigneur de Mions, est anobli par Gaston d'Orléans, est érigé en fief en 1707 en faveur de Charles Borghèse, écuyer. Possession des du Pré de 1714 à 1759, il y aurait eu un château avec chapelle et colombier. Le pavillon élevé dans le parc, déjà porté sur le cadastre de 1823, peut correspondre à ce colombier. A cette date, maison, cour, jardin, bâtiments, terres, appelés domaine de Corcelles sont inscrits au nom de Durozier, sous-préfet à Saint-Etienne. La propriété passe à la famille de Ruolz avant 1840, et c'est probablement elle qui, gardant toutefois les communs (aile postérieure et première cour), reconstruit le corps principal, ainsi qu'en témoigne une plaque de cheminée à ses armes. La demeure, transformée en rendez-vous de chasse, contient un salon à l'italienne décoré de peintures cynégétiques. Agrandissement des communs et des dépendances par l'adjonction d'ailes latérales, dans la deuxième moitié du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Maison de Post, curé jusqu'en 1962, ensuite maison de retraite des soeurs dominicaines, l'édifice a subi quelques modifications secondaires après 1970. Bâtiment de plan régulier, construit en pisé sur solin de calcaire ; corps principal rectangulaire symétrique, à étage de comble, couvert d'un toit à croupes et, sur les côtés antérieurs, de deux toits brisés en pavillon à égout retroussé, couverture en tuiles écaillé plombifères, comme sur le pavillon isolé à l'extrémité ouest du parc; trois portes fenêtres en plein cintre ouvrent sur un salon a l'italienne; ailes postérieures et latérales plus basses, disposées en L et en U sur deux cours; couvertes de tuiles creusés ou plates mécaniques, elles contiennent les communs et anciennes dépendances, dont une cave voûtée et un puits, et, sur l'angle nord-est, un pigeonnier en brique et pierre à dôme en zinc (converti en clocher); remises en contrebas du parc, maison de gardien à l'entrée, près du portail.

Eléments protégés MH: les façades et les toitures, le salon avec son décor peint du corps central du château : inscription par arrêté du 26 mars 1996.

château de Corcelles 01600 Trévoux, propriété d'une association.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.