châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Château de Chareil Cintrat

 

 
château de Chareil Cintrat

         L'ancien château fort de Chareil était installé sur un bombement du relief qui permettait grâce au creusement des fossés, aujourd'hui comblés, d'améliorer la situation défensive. La construction massive était dans le style des forteresses du XIIIe siècle, où le donjon, cantonné de tours circulaires, permettait un système défensif ramassé. L'utilisation militaire a, dès le XVe siècle, perdu de sa réalité et le château a subi ses premières transformations, par le percement des tours sur l'extérieur. Le bâtiment rectangulaire qui s'est installé sur l'ancienne courtine est à trois étages flanqué de deux belles tours rondes. Les grandes transformations du XVIe siècle ont probablement été dirigées par la famille Morin. La façade principale et la toiture se sont ouvertes, sur la cour, de grandes baies à meneaux, symétriques sur trois niveaux. Le premier seigneur de Chareil était probablement Renaud du Forez qui en 1265, vendit la terre de Chareil à Jean de Bourgogne, époux d'Agnès de Bourbon.

En 1301 Hugues de Vendat fit aveu d'une maison, avec terres et vignes à Chareil, mais s'agissait-t-il du fief de Chareil avec son château ? Toujours est-il qu'en 1353, le fief de Chareil était possédé en indivision, le damoiseau Léopard de Saulzet pour une part, maréchal et sénéchal du Bourbonnais, compagnon d'armes de Jean de Bourgogne. Il semblerait que la famille d'écuyers des Blanc de Saulzet ait possédé la seigneurie de Chareil mais dès le XVe siècle, les seigneurs de Chareil étaient en même temps seigneurs, le Cordebœuf, et portaient le nom du fief de Chareil comme patronyme. Aussi, en 1503, c'est Blaise le Chareil, écuyer, qui reconnaissait tenir en fief de la Juchesse de Bourbon sa maison et place forte de Cordebœuf en toute justice. Sa fille Marie de Chareil en 1540, mais aussi en 1580, était encore dame de Chareil. C'est peut-être par alliance, que les Morin devinrent seigneurs de Chareil, à la fin du XVIe et firent procéder aux transformations. Se succédèrent ensuite sur le domaine de Chareil, les château de Chareil Cintrat

Monamy en 1593, puis les Langlois de Ramantière en 1752 qui, en 1815, vendirent Chareil aux Thonier. Racheté par l'Etat en 1958, il fut restauré et ouvert au public.

château de Chareil Cintrat  
château de Chareil Cintrat 03140 Chareil Cintrat, tél. 04 70 56 94 28 - Fax. 04 70 56 94 28, ouverture du 15 juin au 15 septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h, visite guidée des intérieurs. Fermeture hebdomadaire le lundi.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Photos sous licence photo©webmaster, libres de droit à condition de demander et citer la source (1)

 

 
 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

 

 
(1)    
Texte de loi sur le droit à l’image des biens
(photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions,voustrouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire, nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.
 

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés