châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Château de la Vivayre

 

 
 

     Les premiers seigneurs de La Vivère furent sans doute des cadets de la famille de Bigut; le premier d'entre eux qui nous soit connu, en décembre 1593, était Charles de Bigue, inhumé en 1598 en la "grand esglise des Moines". Le 25 décembre 1601, Hilaire de Bigue, dame de La Vivière, épousa Claude des Escures, sieur de Pontcharault. La famille comptait un second fils, illégitime, le "bâtard de La Vivère", dom Gilbert de Bigue, qui devint prieur de Chantenay, et qui fut enterré quant à lui en l'église Notre-Dame (qu'on surnomme Saint Marc). La propriété resta entre les mains de la famille des Escures, qui compta un chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, Louis des Escures de la Vivère, décédé le 11 avril 1691 à l'âge de 45 ans, et mentionné dès 1676 comme chevalier de Malte dans les registres paroissiaux de Noyant. Esmé des Escures, seigneur de la Vivère, qui lui succéda, mort en 1694, était également signalé comme seigneur de Franchesse dans un acte du 2 août 1676. Le dernier membre connu de la famille décéda à l'âge de 84 ans, en 1719, il s'agissait Jean des Escures de la Vivère.

Le 17 septembre 1735, apparaît dans les registres Claude Éléonore de Reclesne de Lyonne, chevalier, seigneur de La Vivère, capitaine de cavalerie au Royal-Roussillon.
Le château était compose à l'origine d'une enceinte cernée de douves en eau et protégée sur les flancs par quatre tours circulaires, dont seules deux demeurent visibles, munies de bouches à feu typiques de la période des guerres de religion. Une aile ouest et nord en retour abritent les logis à l'intérieur desquels des éléments d'époque médiévale, dont plusieurs cheminées monumentales (aile ouest) sont conservés, comme le sont également des décors provenant des aménagements opérés aux XVIIe (salon à lambris de hauteur du logis) et XVIIIe siècles, notamment de nombreuses pièces à cheminées finement sculptées de décors originaux à la fois dans l'une et l'autre des deux ailes.
Eléments protégés MH : le château en totalité avec ses douves : inscription par arrêté du 10 février 2010. (1)

 
château de la Vivayre 03210 Souvigny, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (2)

 
 
 

 

 
   
 
 
 

 

 


(1)    
Extrait : Châteaux, Fiefs, Mottes, Maisons Fortes et Manoirs en Bourbonnais aux éditions De Borée en vente sur Amazone. fr
(2)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions,vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.
 

 
Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés