châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Banne
 
 

 Première mention en 1180 lorsque Arnaud de Banne donne en à la maison du Temple de Jalès tous ses droits sur l’église Saint-Pierre de Banne avec ses dépendances et tout ce qu’il percevait justement et injustement en ce lieu. Raymond de Barjac donne en 1186 au Temple de Jalès l’alleu de tout ce que les Templiers pourront acquérir de lui, des siens ou de ses vassaux, dans le mandement de Banne. Vers 1187, Nicolas, évêque de Viviers, donne à la maison du Temple de Jalès l’église de Saint-Pierre de Banne avec tous ses revenus et tous les droits de l’évêque. Gaucelin de Naves reprend en 1197 en fief de l’abbaye de Saint-Ruf tous ses droits dans les castra de Naves, Malbosc et Banne. Hugues de Banne donne en 1203 au précepteur de Jalès toutes les dîmes de la paroisse de l’église de Banne. Guigue de Banne et Arnaud de Grospierres sont fidéjusseurs pour Hugues. Guillaume de Naves rend hommage en 1240 au roi Louis IX pour les seigneuries de Naves, Banne, Saint-Paulet et Saint-Christol. En 1264, Giraud de Lagorce vend des droits de dépaissance, des droits forestiers, etc ., aux habitants du castrum de Banne. Contrat de pariage vers 1271 entre le roi de France, représenté par le viguier de l’Uzège, et les pariers du castrum de Banne, c’est-à-dire : Randone d’Anduze, domina de Joyeuse, au nom de son fils Dragonet de Châteauneuf, Regordan de Naves, Gaucelin del Pradal, Arnaud del Jalasie, Pierre de Banne, Guillaume de Brésis, pour lui et pour Pierre de Belvezet, mari de sa fille Guigonne, Pierre d’Auriol, pour Austorge son frère, Guigone et Bernard de Banne, pour eux et pour Guillaume de Banne, leur frère, Arnaud de Banne, leur cousin. Il est convenu que la juridiction du castrum et du mandement de Banne sera divisée en huit parts qui appartiendront : la première au roi ; la deuxième à Dragonet de Châteauneuf et à Arnaud del Jalasie ; la troisième à Regordan de Naves ; la quatrième à Gaucelin del Pradal ; la cinquième à Pierre de Banne ; la sixième à Austorge d’Auriol ; la septième à Guillaume de Brésis et à Pierre de Belvezet, son gendre ; la huitième à Guigue, Bernard et Guillaume de Banne, frères, pour une moitié et à Arnaud de Banne, leur cousin, pour l’autre. Il est encore convenu que le juge royal et le notaire du bailliage royal d’Uzès seront aussi ceux de la cour commune de Banne ; leurs appointements seront payés en commun par les coseigneurs. Aymeric de Naves, coseigneur de Naves et de Banne, échange en 1322 avec l’abbé de Saint-Ruf et le prieur de Bonnevaux sa part de toute la justice haute, moyenne et basse du mandement de Banne.
Le hameau actuel du Fort correspond à l’ancien bourg castral de Banne. Au sommet de celui-ci, on peut distinguer deux mamelons rocheux. Celui de l’est porte les vestiges imposants d’un vaste château de la fin du Moyen Âge et de l’Époque Moderne détruit à la fin du XVIIIe siècle ; celui de l’ouest montre quelques rares maçonneries informes. Il semble que le premier château de Banne ait occupé ce dernier site. Néanmoins, il n’est pas impossible que Banne, comme beaucoup de coseigneuries, ait compté au XIIIesiècle un second château, qui aurait, dans ce cas, pu occuper le mamelon oriental. À environ 450 mètres au sud du castrum de Banne se dressait l’église paroissiale Saint-Pierre. (1)

château de Banne 07460 Banne, tél. 04 75 39 87 18, ouvert au public, visite tous les jeudis en juillet et août.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Licence photo©webmaster B-E, photos ci-dessous interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander.
A voir sur cette page "châteaux de l'Ardèche" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 

château de Banne

château de Banne

 château de Banne
 
 
château de Banne château de Banne  château de Banne
 
   
 
 


(1)
    Source : Atlas des châteaux du Vivarais (Xe-XIIIe siècles) Éditions Pierre-Yves Laffont, en vente sur ALPARA

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.