châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d'Allier
 
 

  Première mention en 1170 lorsque Géraud d’Ucel remet à Jocerand de Saint-Romain à titre provisoire, en raison d’une dette de 152 marcs d’argent, tout ce qu’il a in castro Deler et in ejus territorio et dans les paroisses de Berzème et de Saint-Martin. Échange vers 1238 entre Aymar II de Poitiers, comte de Valentinois, et Armand du Pouzin. Armand donne notamment tout ce qu’il a dans le castrum et le mandement d’Allier. En 1239, Aymar de Poitiers, comte de Valentinois, reprend en fief de Raymond VII, comte de Toulouse et marquis de Provence, divers castra dont celui d’Allier, exception faite de la moitié qu’il tient d’un autre seigneur non précisé. Échange en 1285 entre le comte de Valentinois, Aymar IV, et Pierre de Quint, coseigneur de Quint. Ce dernier cède au comte ses droits sur le château de Quint et reçoit en contrepartie le castrum d’Allier et toute la justice haute et basse. Pierre de Quint vend vers 1291 le castrum de Elerio à Aymar de Poitiers, comte de Valentinois, pour 1000 livres viennoises. Acte passé dans la maison de Bertrandet d’Allier, à Allier. Vers1291 le comte de Valentinois ayant acheté le castrum de Elerio et son procureur, Dalmas Durand, châtelain de Privas, en ayant pris possession pour lui, les représentants (au nombre de 24 et tous nommément désignés) des habitants du castrum et mandement d’Allier, réunis dans la maison de Bertrandet d’Allier, en présence de Pierre de Quint, prêtent hommage au comte et lui jure fidélité. Sentence arbitrale prononcée en 1296 par Guillaume de Vénéjan, juge du comte de Valentinois, et Dalmas Durand, châtelain de Privas, entre le comte Aymar IV de Poitiers et les syndics de la communauté d’Allier au sujet des tailles que le comte prétendait exiger d’eux. À l’avenir le comte sera en droit d’exiger le vingtain des blés, des légumes et du vin, et une taille annuelle de 20 livres, chaque année à la Toussaint. Concession vers 1305 par Aymar de Poitiers, fils du comte de Valentinois, au nom de son père, à Hugues Giraud, de Baix, docteur en droit, en récompense de services rendus, du fief du castrum d’Allier avec son terroir et son mandement et toute justice, sous réserve de l’hommage. Sentence arbitrale en 1312, à la suite de plusieurs conflits, entre frère Guillaume Got, moine des Chambons, recteur de la grange de Chancoulans, et les représentants de la communauté des habitants du castrum et du mandement d’Allier qui revendiquaient le droit de prendre du bois au "Bois de Bertelie" avec le droit d’y faire paître tout leur bétail.
Le site d’Allier occupe un saillant rocheux dominant le rebord oriental du plateau du Coiron. Le château proprement dit est établi sur le point le plus haut du site. Les vestiges d’une construction, bâtie en petit appareil bien équarri, avec un ressaut de fondation, y sont encore visibles ; son plan semble s’adapter aux contours du rocher. En contrebas de cette plate-forme s’étendent, accrochés aux pentes abruptes, les ruines d’un bourg castral qui compte encore au moins une demi-douzaine de bâtiments, dont deux ont conservé très partiellement leur voûte. On distingue, en outre, d’abondants pierriers et de nombreux murs isolés, maçonnés au mortier de chaux ou bâtis en pierres sèches. Un chemin construit traverse tout le site. En 1912, les vestiges d’une chapelle étaient encore visibles à Allier. Celle-ci apparaît sous le vocable de Saint-Théofrède dans le compte de décimes de 1516. Ce vocable renvoie assurément à une dépendance de l’abbaye vellave de Saint-Chaffre. (1)

château d'Allier 07400 Saint-Martin-sur-Lavezon, propriété privée, ne se visite pas, vestiges.


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de l'Ardèche" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 


(1)
      Source : Atlas des châteaux du Vivarais (Xe-XIIIe siècles) Éditions Pierre-Yves Laffont, en vente sur ALPARA

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.