châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Saint Remèze
 
 

   Première mention vers 1238 lors de la vente par Guillaume de Naves et Vierne de Balazuc, sa femme, à l’hôpital de Saint-Jean-de-Trignan de la bastide située entre la villa de Saint-Just et l’Ardèche. Acte passé à Saint-Remèze ad curiam domine Vierne. Transaction en 1261 entre Vierne de Balazuc, Guillaume de Balazuc, son fils, et le précepteur de l’hôpital de Trignan à propos de leurs droits respectifs de justice dans le castrum de Bidon. Acte passé à Saint-Remèze. Transaction vers 1270 entre le précepteur de Saint-Jean-de-Trignan et Pictavina, domina du castrum de Saint-Remèze, sur les pâturages et herbages de Saint-Remèze et du terroir de Sobeyradel. Acte passé dans le castrum de Saint-Remèze in stari domine Pictavine. Vers 1271 accord entre le précepteur de l’hôpital de Trignan et domina Pictavina, veuve de Guigue de Châteauneuf, seigneur de Saint-Remèze, comme héritière des biens de Vierne de Balazuc. Transaction en 1274 entre l’hôpital de Saint-Jean-de-Trignan et les syndics des habitants du castrum et du terroir de Gras à cause du devès de Sobeyradel. La même année, sur la place de Saint-Remèze, en présence de Guillaume, seigneur de Balazuc, d’Audebert de Gras, d’Hugues Rati, bayle de l’évêque de Viviers, etc. les habitants du castrum de Saint-Remèze ratifient la transaction précédente. Vers 1292 accord entre Guillaume de Châteauneuf, seigneur de Thines et de Saint-Remèze, et sa mère Pictavina, d’une part, et Thomas de Vernon, syndic des habitants et coseigneurs de Saint-Marcel, d’autre part. En 1303, Guillaume de Châteauneuf, seigneur de Saint-Remèze, fait partie des seigneurs réunis à Montpellier pour apporter leur soutien à Philippe le Bel contre Boniface VIII.
Comme le laisse supposer l’analyse du parcellaire napoléonien, le village de Saint-Remèze, située entre la Dent de Rez et les gorges de l’Ardèche, sur un plateau aride, paraît s’être développé autour de l’église Saint-Rémy, attestée dès la fin du IXe siècle et appartenant alors à l’Église cathédrale de Viviers. Au début du XIXe siècle, l’église, reconstruite depuis, semble alors au centre d’une vaste enceinte ovoïde. Au sud de l'église, le château construit pour l'essentiel aux XVIIe et XVIIIe siècles. Celui-ci intègre toutefois des éléments plus anciens, les vestiges d'une tour médiévale quadrangulaire avec une porte d'accès (couverte d'un arc brisé) au premier étage. Il s'agit sans doute des vestiges d'un château attesté dès le courant du XIIIe siècle; celui-ci est venu a posteriori s'intégrer dans un bourg ecclésial préexistant. Après avoir abrité des générations de seigneurs, en 1789, il fut vendu aux habitants du village. Au XIXe siècle, il a été utilisé comme loge maçonnique, puis comme école des frères. (1)

château de Saint Remèze 07700 Saint-Remèze, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de l'Ardèche" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 


(1)
   Source : Atlas des châteaux du Vivarais (Xe-XIIIe siècles) Éditions Pierre-Yves Laffont, en vente sur ALPARA

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.