châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Chadenac
 
 

           On trouve en 1023 une notice rappelant la construction du castrum de Chadenac par Audigier, ancêtre du lignage des Itier, seigneurs de Géorand, sans doute vers 970-980. Lambert et Jocerande, fils et fille de Pierre Itier, seigneur de Géorand, approuvent, à Chadenac en 1217, une donation faite par leur père à l’abbaye de Mazan. En 1246, Béraud Itier est dit seigneur de Chadenac. Béatrice, femme de Béraud Itier, seigneur de Géorand et de Chadenac, et Lambert, fils mineur de Béraud, ratifient en 1278 une vente faite par Béraud Itier au profit de l’abbaye de Saint-Chaffre. L’acte est passé infra castrum de Chadenac in aula dicti castri. Accord en 1285 entre Pierre de Montlaur, prieur de Thueyts, d’une part, et noble Béraud Itier, seigneur de Chadenac, d’autre part, à propos de fiefs, droits de justice, bans, droits de pacage et de pêche revendiqués par chacune des deux parties dans le mandement du castrum de Chadenac. Vers 1291 testament de Pierre, seigneur de Lagorce. Par acte passé à Asperjoc, le 15 des calendes de février, il fait d’Hugonet de Lagorce son héritier universel. Pierre de Lagorce fait aussi des legs à Marie, femme de Pons du Béage et à Hélène, veuve de Pierre Itier. Le lendemain, il se rend au château de Chadenac pour compléter la donation faite à Hélène.
Le château de Chadenac occupe un saillant rocheux dominant la haute vallée de l’Ardèche. Sur la plate-forme sommitale qui couronne cet escarpement, barré au sud par un fossé taillé dans le rocher, s’élève un donjon de plan circulaire haut d’une vingtaine de mètres. Remarquablement bien conservé, il est bâti dans un petit appareil de moellons de granit grossièrement équarris. Le diamètre extérieur est de 6,20 m pour une épaisseur de mur de 1,10 m, soit une surface intérieure d’environ 20, 40 m². Les élévations intérieures montrent deux étages sur plancher et une terrasse sommitale. Le sommet est encore couronné de créneaux et porte les restes de trois bretèches. Toutefois, ces aménagements défensifs n’appartiennent pas à l’état premier du bâtiment. La porte primitive, surmontée d’un arc en plein cintre, se trouvait au premier étage. À l’ouest, une seconde porte a été percée a posteriori au rez-de-chaussée, alors que la première était obstruée. Deux ouvertures quadrangulaires - une grande fenêtre et un petit jour - percées à la fin du Moyen Âge sont encore visibles au premier étage. La tour ne comporte, par ailleurs, aucune autre ouverture. Elle ne possède aucun aménagement résidentiel : ni latrines, ni évier, ni placard, ni cheminée. L’archaïsme général des élévations, tempéré exclusivement par l’utilisation du plan circulaire, nous invite à placer la construction de cette tour dans le premier quart ou le premier tiers du XIIIe siècle. Le donjon est enserré dans une étroite enceinte se développant suivant le contour du rocher. Entre la tour et cette chemise, qui présente par endroits des traces de chemin de ronde et de crénelage, s’élèvent les restes d’un petit bâtiment. Au sud, un grand bâtiment rectangulaire voûté comportant un étage, également voûté, a été construit à l’extrême fin du Moyen Âge immédiatement en contrebas du donjon et de l’enceinte réduite, dans le fossé. Au nord-ouest, de rares vestiges du bourg castral s’étagent sur les pentes que domine le donjon. Le castrum de Chadenac possédait un lieu de culte dédié à Saint-Pierre attesté dès le milieu du XIIe siècle et relevant de l’abbaye vellave de Saint-Chaffre du Monastier25. Il s’agit peut-être du bâtiment de la basse-cour que l’on voit encore muni de sa toiture sur une photographie de la fin du XIXe siècle. (1)

château de Chadenac 07330 Barnas, propriété privée, visite des extérieurs, vestiges.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Licence photo©webmaster B-E,
photos ci-dessous interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander.
A voir sur cette page "châteaux de l'Ardèche" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 château de Chadenac à Thueyts  château de Chadenac à Thueyts
 
 
château de Chadenac   Thueyts
 
   
 
 


(1)
       Source : Atlas des châteaux du Vivarais (Xe-XIIIe siècles) Éditions Pierre-Yves Laffont, en vente sur ALPARA

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
 
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.