châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de Quillan
 

 

 

             A l'époque romaine, un oppidum est édifié dans la ville de Calianum. Vers 781, une forteresse Wisigothe est citée dans le village de Kilianus ou Quilhanus. En 844, Charles le Chauve demande au Comte Milon de restituer le domaine de Quilhanus à l'archevêque de Narbonne. En 1125, un lieu fortifié est cité (peu de précision sur le lieu, mais pourquoi l'installer ailleurs que sur la colline). Fin XIIe siècle, les Aragonais d’Alphonse II, en guerre contre le Vicomte de Trencavel, prennent la ville après une courte bataille. Vers 1202, les droits de l'archevêque de Narbonne sont rétablis sur Quillan. Durant la croisade des Albigeois, vers 1210, le château est pris par "l'armée du Nord". Simon de Montfort le confie à Guy de Lévis, son fidèle lieutenant, malgré la colère de l'archevêque. En 1232, le château est construit sur l'emplacement de la forteresse. Il est rattaché à l'archevêché de Narbonne. La période est confuse et Quillan passe alternativement sous le pouvoir du roi ou de l'archevêque. En 1247, Saint Louis décide la création de plusieurs villes (Carcassonne et Limoux).

Quillan est élevée au rang de cité, le nom serait Quillanus. En 1281, la garnison de Quillan est dirigé par un certain Bompart, il a été nommé par l'archevêque. En 1332, le château est donné au Roi de France, début du remaniement des bâtiments. En 1394, durant la guerre de cent ans, le Roi somme l'archevêque de fortifier le château. Les troupes aragonaises, vers 1480, ravagent les régions de la Haute Vallée de l'Aude et du Fenouillèdes. Les Espagnols occupent Quillan. En 1495, les troupes du Roi de France chassent les intrus de la ville et du château. Les Calvinistes prennent la ville en 1573. En 1575, le château est incendié par les Huguenots. Après les guerres de religions, il semble qu'il soit délabré. En 1628, le Sénéchal de Carcassonne demande à l'archevêque la remise en état du château et du moulin. En 1659, le traité des Pyrénées scelle une paix entre l'Espagne et la France et permet l'annexion du Roussillon. En 1735, Quillan est démantelé sur la proposition de l'archevêque. Pendant la Révolution les murs ouest et nord sont abattus, en 1791 le château est vendu aux enchères...


château de Quillan 11500 Quillan, propriété de la ville qui a élevé un château d’eau à l’intérieur.


Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés