Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de l'Armeillère
 

 

 

   Une inscription qui se trouve à gauche de la porte nous apprend que le château a été construit en 1605 par Pierre de Sabatier, membre d'une famille originaire d'Istres. Pierre embrassa la carrière des armes au service d'Henri IV puis à la fin des guerres de Religion il se maria en 1598 avec Anne de Lestang-Parade, d'une très ancienne famille du pays, et c'est à cette époque qu'il fit bâtir le château. On trouve au château un autre Pierre de Sabatier, né en 1684, qui fut reçu page du roi soleil dans sa grande écurie. Il épousa en 1718 Françoise d'Arlatan de Beaumont. A sa mort en 1762, n'ayant pas eu de fils, sa fille Marie, épouse de Pierre-François d'Antonelle, hérita du château. Désormais la propriété était entre les mains de la famille d'Antonelle dont le plus célèbre représentant fut Pierre-Antoine d'Antonelle qui embrassa les idées révolutionnaires (il fut le premier maire d'Arles) avant d'apporter son soutien, à la fin de sa vie, à la Restauration. De 1822 à 1825, le château fut le siège de la "Bergerie Royale de mérinos".

En effet, la bergerie nationale d'Arles, devenue bergerie impériale, s'installa d'abord au domaine de Dauzière, le long du petit Rhône, puis à l'Armeillère. Le château est une demeure de plaisance en partie fortifiée. Elle comporte quatre tourelles coiffées de coupoles, un lanternon médian et de larges fenêtres à fronton triangulaire, symboles évidents de l'architecture de la Renaissance. La décoration annonce l'époque classique; guirlandes, médaillons, armoiries, corbeilles de fruits et de fleurs, auxquels se lêlent des symboles guerriers. Sur la façade sud, on distingue les lettres P et A, initiales de Pierre, constructeur du château, et de sa femme Anne.
Eléments protégés MH : le château, sauf parties classées ; les façades et les toitures des communs: inscription par arrêté du 18 juin 1987. les façades et les toitures du château; les jardins clos au nord et au sud avec leur mur de clôture; les portails; les grilles; la terrasse nord et les douves: classement par arrêté du 30 novembre 1989.

 
château de l'Armeillère 13200 Arles, au lieu-dit le Sambuc, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés