châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Meyrargues
 
 
 
 
 
 

   L’histoire du château de Meyrargues s’identifie bien évidement à celle de la seigneurie et de la commune, et s’articulant autour de trois familles célèbres celle des Baux, d’Allagonia et de Valbelle. La construction primitive date du IXe siècle ou du Xe siècle, mais a subi de très nombreuses modifications à plusieurs époques, notamment au cours des XVe et XVIIe siècle. Elle se présente juchée sur une hauteur dominant le village en forme d’étoile irrégulière et est flanquée de tours carrées. Elle garde, aujourd’hui encore sa lourde structure de forteresse. La tradition populaire lui attribuait autant de fenêtres qu’il y a de jours dans l’année, étant donné son importance et sa masse. C'est la famille des Baux qui fait construire une forteresse en pierre sur le site de Meyrargues. En 1291, Hugues III de Baux, pressé par d’impérieux besoins d’argent, céda son bien au Comte de Provence Charles II et passa ensuite aux mains de différents propriétaires. Le château est attribué en 1442, par donation du roi René à la Maison d’Alagonia qui allait le conserver deux siècles. Durant les guerres de Religion, Meyrargues n’échappa ni aux pillages, ni aux destructions et ce à deux reprises, en 1589 et 1594. Après le Traité de Vernins, mettant fin au conflit Franco-Espagnol, Louis d’Alagonia, seigneur de Meyrargues suspecté d’avoir participé à un complot contre le roi Henri IV, fut décapité en 1605. Son frère Honoré, par acte testamentaire daté de 1637, transmit ses biens à son parent Léon de Valbelle, fils de Barthélémy, seigneur de Cadarache. En 1650, destruction partielle du château, qui est rebâti et réaménagé par les Valbelle. Les descendants conservèrent la succession jusqu’en 1778. Le château est transformé en entrepôt d’amandes au XVIIIe siècle par un négociant Aixois. Désormais, la forteresse, desservie par une vaste terrasse, tourne son regard vers le site de la Sainte Victoire. Un grand escalier de pierre permet d’accéder à une vaste terrasse, tandis que les deux ailes, puissamment assises sur le roc, accentuent encore l’aspect monolithique de l’ensemble.

Éléments protégés MH : l'ensemble des façades et des toitures du château, la terrasse, une salle au rez-de-chaussée avec sa cheminée monumentale du XVIe siècle : inscription par arrêté du 19 juin 1990.

château de Meyrargues 13650 Meyrargues, tel. 04 42 63 49 90, hôtel de charme, réceptions, mariages et séminaires.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.