châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Falaise
château Guillaume le Conquérant  Falaise

       Il semble qu’à l’époque carolingienne, si l’on en croit d’illustres historiens, dont Michel de Bouärd, il existe déjà une fortification sur le rocher. Tirant profit de cette protection, la ville se développe sur l’éperon rocheux formé par les deux vallées de l’Ante et du Marescot. Suit au début du Xe siècle, la victoire obtenue par Rollon le viking sur le roi de France en acceptant de devenir chrétien, il négocie un large territoire au nord de la Seine au cœur duquel se trouve Falaise qui devient l’une des premières cités Normande. Construit sur le modèle des mottes fortifiées le château est alors protégé par une solide enceinte entourant la basse cour et est, sur la pointe, dominée par un donjon dont les bases au moins sont maçonnées. Lieu de pouvoir des nouveaux maîtres du pays, la ville est le lieu de naissance du plus célèbre d’entre eux, Guillaume Le Conquérant, futur roi d’Angleterre.

 
Il ne subsiste aujourd’hui que de faibles traces du donjon de Guillaume et c’est à Henry Ier "Beauclerc", son dernier fils, que nous devons la construction du plus ancien des bâtiments en 1123. Ce bâtiment constitue aujourd’hui la place forte de la haute cour. Devenu roi d’Angleterre, il s’inspire directement des forteresses anglaises pour rénover le château familial de Falaise: il en reproduit le plan carré, avec la partition par étage, l’aménagement d’espaces intérieurs voués à la résidence du seigneur et l’accès bien défendu par un escalier menant à l’étage et protégé par un avant corps, le grand donjon de Falaise est une forteresse typiquement anglo-normande. A la mort d'Henry Ier, de nouveaux conflits secouent le royaume pendant vingt ans. Mathilde, sa fille et Etienne de Blois, son neveu disparaissent à leur tour, et c’est Henry II Plantagenêt, le fils de Mathilde qui hérite titre de duc et de roi.

château Guillaume le Conquérant  Falaise
château Guillaume le Conquérant  Falaise

 
Son mariage avec Aliénor d’Aquitaine le place à la tête d’un vaste domaine qui comprend en France : la Normandie, l’Anjou, l’Aquitaine, le Limousin et en Grande-Bretagne, l’Angleterre. Nous sommes en 1154, jamais le royaume anglo-normand, qu’on appelle aussi l’empire Plantagenêt, n’a été aussi fort. Ce territoire va nécessairement susciter la convoitise du Roi de France, dont le propre domaine est bien moindre. A cette même période, le château de Falaise s’agrandit du petit donjon. Il protège le front ouest de la forteresse et il est aménagé en résidence. A la fin du XIIe siècle, le Roi de France Philippe Auguste s’oppose fréquemment aux ducs normands : Henry II tout d’abord, puis ses fils, Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre : c’est contre ce dernier qu’il obtiendra une victoire décisive, la Normandie devient française.

 
        En 1204, l’annexion du duché Normand au royaume de France met donc fin à la saga des ducs. Le nouveau maître de Normandie a besoin d’appuis locaux: il se montre très conciliant avec les falaisiens et reconstruit nombre de bâtiments détruits pendant le siège. Le troisième des donjons du château, voit le jour, c’est une tour de défense cylindrique, plus adaptée au siège, et qui, haute de trente mètres, symbolise son pouvoir. Dans l’enceinte, Philippe Auguste aménage un châtelet qui remplace l’ancienne tour qui mène aux donjons. Il flanque les remparts de tours et fait construire un logis vicomtal le long du rempart nord.La guerre de Cent Ans débute en 1337. Avant l’occupation anglaise, il n’est pas sûr que Falaise ait été sévèrement touché par la guerre, les témoignages qui subsistent donnent l’idée d’une belle prospérité.

château Guillaume le Conquérant  Falaise
château Guillaume le Conquérant  Falaise

 
       L’occupation anglaise qui débute en 1418 relance un important programme de restaurations et d’aménagements militaires dans l’enceinte, ainsi que la construction de salles attribuées aux nouveaux administrateurs de la ville et de la vicomté. 15 tours de flanquement protègent les remparts du château-fort. On aménage des ouvertures adaptées aux nouvelles techniques de combat, des canonnières. Le XVIe siècle est durement marqué par les guerres de Religion, le couronnement de Henri IV, Roi de France, protestant, va provoquer des conflits en Normandie, la ville de Falaise, hostile au nouveau Roi, subit un siège sévère, en janvier 1590, les armées royales détruisent le rempart ouest de l’enceinte castrale par 400 coups de canon et pénètrent dans le château, les marécages qui entourent le château et les vieux murs n’ont aucune efficacité devant les tirs modernes de l’artillerie.

 
            Quelques jours après, le gouverneur de Falaise se rend; en même temps que le rôle militaire du château disparaît. Le déclin amorcé se confirme, les bâtiments se dégradent. Les XVIIe et XVIIIe siècles, sont ceux d’un développement général de l’économie de la ville. Les portes de l’enceinte urbaine, symboles des défenses médiévales, sont rasées, on aménage de nouveaux espaces urbains. Avant la Révolution Française, Falaise compte 15000 ames. Au XVIIIe siècle, on procède à d’importants travaux. Les fossés sont comblés. Les toitures des donjons s’effondrent, il est envisagé de les faire raser, mais le coût des travaux est si élevé qu’on y renonce, en 1790, on élève des arcades dans le vestibule du logis, la chapelle castrale est partiellement détruite et les donjons sont abandonnés. Ce ne sera qu’en 1840, par la volonté du premier ministre des "Beaux Arts", Prosper Mérimée, on classe le château.

château Guillaume le Conquérant  Falaise
château Guillaume le Conquérant  Falaise

 
château Guillaume le Conquérant 14700 Falaise, tel. 02 31 41 61 44, ouvert au public de février à décembre (sauf 25/12), tous les jours de 10h à 18h, en juillet et août de 10h à 19h et visites guidées en anglais à 11h30 et en français à 15h30.
Visitez le site du château de Falaise :
http://www.chateau-guillaume-leconquerant.fr
 
Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
 
Photos sous licence photo©webmaster, libres de droit à condition de demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 


*
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés