châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
Château de Carel
 
 
 
Château de Carel Saint Pierre sur Dives Château de Carel Saint Pierre sur Dives Château de Carel Saint Pierre sur Dives
 
 
 

        Au Moyen-Âge, le château appartient à la famille de Carel qui y demeure jusqu’au début du XVIe siècle. C’est alors un manoir fortifié, en forme de carré, construit sur une île formée par la Dives et des fossés de dix mètres de large. Au début du XVIIIe siècle, il appartient à la famille de Motteville qui le revend en 1724 à Mme Laillier. C’est à deux de ses fils que l’on doit le château actuel dont la construction s’achève vers 1730. D’héritages successifs en ventes nombreuses le domaine devient, en 1830, la propriété du Baron Brunet qui s’attache à le restaurer et à l’aménager. Au XIXe siècle, la grand’route Lisieux-Falaise traverse la perspective. C’est seulement après 1881 que la large allée centrale est tracée après avoir arasée une dénivellation qui masquait l’édifice aux regards "quand les blés étaient murs". Le château demeure dans la famille du Baron Brunet, depuis 1941, c’est la propriété de sa petite fille : la Comtesse d’Antin de Vaillac. Siège d’un état-major allemand durant la dernière guerre, le château subit de graves dégradations.
Ses perspectives sont classées parmi les sites en juin 1967, depuis la ligne de crête à l’est jusqu’à l’ancien lit de la Dives à l’ouest. Deux triples rangées de tilleuls dont les branches tombent jusqu’à terre forment une perspective grandiose, encore accentuée par la légère pente qui descend vers le château en contrebas. Le 26 décembre 1999, trente minutes de tempête suffisent pour coucher en tous sens plus d’une centaine d’arbres vénérables. La perspective n’existe plus, seuls quelques tilleuls en haut du terrain ont résisté. En 2003, une première campagne de plantation est réalisée, de l’allée d’honneur à la départementale, suivie en 2005 d’une seconde phase, de la départementale aux tilleuls subsistants.
Depuis la tempête, le château se découvre, du haut de la route de Falaise, précédé d’une vaste étendue engazonnée bordée de deux doubles alignements de jeunes tilleuls. Le terrain paraît bien nu sans ses arbres centenaires. Vers le sud, un herbage est bordé d’une haie basse d’aubépine derrière laquelle s’élève un double alignement de vieux tilleuls qui longe ensuite la route de l’église avant de retourner vers l’entrée. Dans l'axe du château, l’allée d’honneur gravillonnée conduit jusqu’au saut de loup que franchit un pont en pierre. De part et d’autre, des murets ferment l’avant-cour où, de chaque côté, s’élèvent de beaux communs et un ancien colombier (seul vestige de l’ancien manoir) derrière deux alignements de tilleuls taillés au carré. Un petit pont de bois traverse les douves en eau pour accéder à la cour d’honneur. Le château se compose d’un corps de logis principal et deux ailes importantes en retour. C’est une construction magnifique mais un peu déconcertante : on a édifié sous Louis XV un bâtiment au caractère du XVIIe siècle, Louis XVI et parfois Louis XIII ; le colombier, les communs symétriquement disposés, les douves et les avenues contribuent à lui donner une majesté toute louis-quatorzième. Au nord, le long de la Dives, l’ancien jardin, en herbe souligné de plates-bandes fleuries, est bordé de murs en pierre. Un magnifique charme s’élève près de la rivière. Au-delà de la Dives des prairies s’étendent jusqu’à l’ancien lit du cours d’eau. De l’autre côté de la route de Falaise une vaste esplanade en herbe st longée de deux doubles alignements de jeunes tilleuls qui rejoignent les anciens, rescapés de la tempête.

Éléments protégés MH : les façades et lestoitures du château, les douves qui l'entourent, le jardin en avant de la cour d'entrée, le potager, le colombier, l'allée de grands arbres reliant le château à la route de Saint-Pierre-sur-Dives: classement par arrêté du 20 juin 1950. Les façades et les toitures des bâtiments de communs situés au nord et au sud de l'avenue, les façades et les toitures des bâtiments de la ferme, les latrines situées à l'angle sud-ouest du château, les piliers d'angle de la cour d'honneur, l'escalier intérieur du château et les trois cheminées à l'étage : inscription par arrêté du 5 décembre 2000.

château de Carel 14170 Saint Pierre sur Dives, propriété privée, ouvert pour les journées du patrimoine

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions M. Vincent Tournaire du site http://webtournaire.com/paramoteurparapente.htm, pour les photos aériennes qu'il nous a adressées pour illustrer cette page. (photos interdites à la publication)

 
 
 
 
Château de Carel Saint Pierre sur Dives Château de Carel Saint Pierre sur Dives Château de Carel Saint Pierre sur Dives
 
 
 
Château de Carel Saint Pierre sur Dives Château de Carel Saint Pierre sur Dives Château de Carel Saint Pierre sur Dives Château de Carel Saint Pierre sur Dives
 
 
 
   
 

 

 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.