châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Thaon
 
 
 
 
 
 

         L’histoire du fief de Than commence au XIe siècle. Au hameau de Barbière, un château fort est érigé sur un éperon rocheux dominant la vallée de la Mue. En 1624, Pierre Blouet, devenu seigneur des lieux, achève une demeure plus confortable de l’autre côté de la Mue. Ce petit château à deux étages est établi au milieu d’un parc qui, à l’est, s’abaisse en pente douce vers la Mue et le ruisseau du Chironne. En 1732, Jacques Blouet ajoute un logis plus important formant une aile en retour du château initial. Le parc allie une composition de jardins à la française accompagnée de bois, de prairies et de vergers. La longue avenue d’entrée est encadrée de bandes en herbe plantées de doubles alignements de marronniers et de tilleuls en alternance. Près du château, deux séquoias encadrent la façade. Dans l’axe de la composition, à l’arrière, s’étend une vaste pelouse terminée par un saut de loup. Bordée d’alignements de hêtres, elle est longée,à l’ouest,par un jardin potager en terrasse. A l’est, le terrain descend vers un miroir d’eau alimenté par les rivières. Parallèlement à cet axe ouest-est, une allée de hêtres conduit jusqu’à un pont franchissant la Mue puis, au-delà par une sente, à la grille d’entrée Est de la propriété. Autour du parc, les terres sont à l’usage de prairies, basse vallée humide où la Mue et le Chironne déroulent leurs cours parallèles en un large méandre, jusqu’aux abords de la vieille église. Demeuré dans la famille Blouet de Than jusq’au XIXe siècle, la propriété est finalement vendue par le comte de Saint-Pol à un ingénieur de la région : Emile Mauger. Vers 1914, un marchand de bien achète le domaine qu’il morcelle en 15 ha pour le châteauet plus de 100 ha pour les fermes et le moulin de la Vallée. Acheté en 1926 par Louis Massieu de Clerval, le château est occupé par les troupes allemandes pendant la seconde guerre mondiale. Durant tout le XXe siècle, la propriété demeure dans la famille Massieu de Clerval avant d’être vendue, en 1997, au propriétaire actuel.
La grille bleue du parc du château semble barrer la route qui contourne le domaine. L’élégante façade du château XVIIIe en point de fuite, attire les regards. De l’entrée, le vieux château du XVIIe siècle est encore invisible, masqué par les grands arbres de l’avenue. Près de la cour d’honneur, une aile basse de communs, percée de deux portes charretières, précède deux gigantesques séquoias. La façade, en pierres calcaires blondes, s’élève sur deux niveaux percés de hautes fenêtres. L’avant-corps central, en légère saillie est coiffé d’un fronton triangulaire qui s’élève au niveau de la toiture d’ardoises. De chaque côté, deux pavillons s’avancent en deux ailes légèrement débordantes. A droite, le château XVIIe forme un retour avec ses bâtiments de modénature et de hauteurs différentes. L’ancienne chapelle y est en saillie, reliée au château XVIIIe par une petite aile en retrait (sans doute du XVIIe siècle).Le parc a souffert du temps, des années de guerre et des tempêtes. Si tous les éléments sont demeurés en place, ils sont aujourd’hui à demi effacés, témoins de la beauté ancienne du parc. La superbe allée d’entrée est longée à l’ouest d’un boisement étroit qui masque la ferme, sans doute rattachée au domaine autrefois. A l’est, une grande prairie s’étend jusqu’au fond de la vallée. Elle est bordée de beaux hêtres pourpres (côté avenue), d’une allée de frênes (à l’ouest) et d’une allée de hêtres (au nord). Entre les futs lisses des grands arbres qui forment une véritable colonnade antique, cette dernière conduit au pont enjambant le Chironne. Vers l’ouest, le parc est boisé de frênes, de hêtres, d’érables... Le sous-bois est entretenu sans excès et les allées sont dégagées.
Les propriétaires actuels sont visiblement tombés sous le charme de la vieille propriété. Ils ne ménagent ni leurs efforts ni leur temps pour redonner au château et au parc un peu de la splendeur passée. La tâche semble immense. Les moyens financiers à y consacrer seront sans doute conséquents avant que le site ne retrouve toute son harmonie. Néanmoins, le château est redevenu une propriété pleine de charme que les propriétaires laissent librement découvrir aux visiteurs pendant la période estivale.

Éléments protégés MH: les façades et les toitures, l'escalier avec sa rampe en fer forgé, le petit salon avec son décor de l'aile Louis XV au premier étage : inscription par arrêté du 27 juillet 1978.

château de Thaon 14610 Thaon, situé au nord-est du bourg sur la route de Basly (D 83), propriété privéequi se visite en été.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.