châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de la Ferrière
Château de la Ferrière Vaux sur Aure

      Le château de la Ferrière est un bel et simple édifice classique d'époque Louis XV, en pierre blonde de Creully, encadré de grandes ailes de communs de la même époque, au cœur d'un parc paysager de 18 ha qui domine le bourg et le pont sur l'Aure. Il a été bâti en 1735 sur les vestiges d'un château féodal du XVe siècle, par Jacqueline Piedoue de Nerval, veuve d'un écuyer de Louis XV, enterré à l'église Saint Aubin de Vaux sur Aure. Il fut de 1762 à 1788, la propriété d'un botaniste de Caen, Gabriel Moisson, qui y mena d'intéressantes expériences botaniques: bâtissant des serres chaudes et froides, il y acclimata entre autres végétaux exotiques le Sassafras d'Amérique, le plaqueminier de Virginie et le Magnolia Grandiflora, qu'il fut le 1er avec Lagalissonnière, à faire prospérer en pleine terre. On venait de loin admirer les "magnolias d'une grosseur considérable" du parc de la Ferrière. Physiocrate et philanthrope, Moisson de Vaux cultiva aussi la pomme de terre dans le secret de son

immense jardin potager clos de murs. Aimé et respecté de la population, il ne fut pas inquiété durant la Révolutiont, élu Président du district de Bayeux, député du calvados avant de s'installer à Caen, dont il devint maire. La Société d'agriculture de Caen, dont il était vice président, publia un magnifique éloge funéraire de Moisson de Vaux, en 1807. En tant que botaniste, on doit à Moisson de Vaux la plantation du "platane de la Liberté" à Bayeux sous la Révolution (les multiples frères jumeaux de ce platane sont encore en place, intacts dans le parc de la Ferrière) ainsi que le noyau des collections de l'actuel jardin Botanique de Bayeux. Au XIXe siècle, le château fut la propriété du Comte François Joseph de Toustain de Richebourg puis de son fils Henri Marie, historien proche de Viollet-le-Duc et ami d'Arcisse de Caumont. Ils agrandirent le parc entre 1819 et 1855 en annexant la route de Vaux, qu'ils déplacèrent 50 m plus au nord (actuelle route des écoles). Cela leur permit de créer un vaste parc à l'anglaise, enrichi de séquoias Sempervirens et de cyprès de Lambert dont certains subsistent encore aujourd'hui. Le comte restaura l'église de Vaux sur Aure dans le style roman remis à l'honneur par Arcisse de Caumont. Il remodela la vallée de l'Aure qui entoure cette église pour englober le village tout entier dans le parc du château, abolissant la frontière entre le parc botanique, le village et les champs. A la fin du XIXe siècle, le château devint la propriété du Baron Alfred Issaverdens, né à Smyrne en Turquie et conseiller du Khédive d'Egypte. Son fils le Baron Georges fut maire de Vaux sur Aure.  Le château de la Ferrière fut ensuite acquis par Monsieur Bauer, dont les héritiers le vendirent après la dernière guerre aux soeurs Bénédictines de Caen qui fuyaient les bombardements. Elles y demeurèrent jusqu'en 1958.

Château de la Ferrière Vaux sur Aure
Château de la Ferrière Vaux sur Aure

La MSA l'acheta à cette date, le loua à l'ADAPT de 1966 à 2007 puis le revendit. C'est à nouveau, depuis 2008, une propriété privée. Le parc botanique de dix-sept hectares, en cours de restauration, renoue avec son histoire en s'ouvrant désormais à la visite. En 2011, un jardin du nouveau monde est planté pour perpétuer les liens d'amitié entre la France et les Etats Unis. Ce jardin, encore dans son enfance, présente sur un ha un choix de végétaux importés d'Amérique entre 1776 et 1945. Situés à 3 kilomètres des falaises du débarquement, le château présente deux visages assez contrastés: Au Sud Est, sa cour d’honneur chaude et ensoleillée, accueille soixante rosiers différents qui retracent l’histoire du domaine de 1750 à 1880, de Celsiana à l'Impératrice Eugénie. Au nord-ouest, sa vaste pelouse balayée en hiver par de puissants vents venus de la mer, ne pouvait accueillir de jeunes plantations qu’à la condition de créer des coupe vents efficaces autant qu’harmonieux.

Nous avons donc replanté sur la vaste pelouse Nord, un hémicycle d’un ha composé de 14 chambres de verdure en charmille de hêtre et de charme et ponctué de barrières d’ifs.

château de la Ferrière 14400 Vaux sur Aure, propriété privée, visite du parc en été. Nous remercions chaleureusement Monsieur David Belugou, propriétaire du château de la Ferrière pour l'historique et les photos qu'il nous a adressés pour réaliser cette page.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

 
 
 

 

   
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.