châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Château d'Ardennes
 
 
 
 

           Le château d'Ardennes pourrait dater du XIIe siècle, il aurait appartenu aux templiers. En 1420 il appartenait à la famille de Ballodes et, en 1610, à Daniel Green de Saint Marsault. En 1618 ou 1621, selon les sources, Pierre Dugua, sieur de Mons, saintongeais fondateur de la Nouvelle France avec Champlain, et en particulier de l'Acadie, acquiert le domaine. En 1627, il l'agrandit en achetant les terres du Breuil et un bois. Il y meurt en 1628 et serait enterré sous un arbre situé face à l'entrée du château. Toutes les parties hautes du château ont été rebâties au XVIIe siècle, période de construction du grand escalier. Dans les pièces sont conservés des cheminées et des lambris du XVIIe siècle, d'autres semblent dater du XVIIIe siècle. Sur l'arc côté cour, de l'ouvrage d'entrée est inscrite la date 1711. Les communs ont été restaurés au XXe siècle et des galeries couvertes élevées dans la cour.
Le château d'Ardennes est situé à l'ouest d'un bois, dans la partie inférieure d'un terrain dégagé, en pente vers l'ouest vers une petite vallée où coule un ruisseau alimenté par une source et se jetant plus loin dans la Seugne. C'est un édifice de plan circulaire entouré d'un fossé, avec dépendances en contrebas à l'ouest. Le château lui-même est accessible par un pont (à l'emplacement d'un ancien pont-levis) et par un ouvrage d'entrée à sol dallé, couvert d'un toit en ardoise. A l'intérieur se trouve une cour entourée à l'est, au sud et à l'ouest par des corps de logis et, au nord par des communs. Ces corps de bâtiments, à l'extérieur côté fossé, ont leur partie inférieure en pierre de taille ainsi que les ouvrages en saillie sur le fossé ; les autre murs sont en moellon enduit. Dans l'aile est du corps de logis se trouve un escalier droit en pierre et dans l'aile sud un escalier monumental à balustres. Une chapelle occupait autrefois l'extrémité ouest de cette même aile. Les pièces sont pourvues de cheminées et de lambris. Dans le corps de bâtiment au nord de la cour se trouve, à l'est, une salle contenant un four à pain et, à l'ouest, en dessous du niveau de la cour, accessible par un escalier en vis en pierre, deux salles parallèles voûtées en berceau. Contre le pignon ouest de ce corps de bâtiment s'appuie un escalier en pierre donnant accès à la fois au comble à surcroît des communs et à un vestige du chemin de ronde. Sous cet escalier, une porte en plein-cintre ouvre sur un couloir donnant accès à des latrines aménagées dans l'un des massifs en saillie au-dessus du fossé. Entre le corps de logis ouest et l'aile nord des communs, se trouve une très petite cour dont l'angle, au nord-ouest, est occupé par une porte couverte en arc brisée et pourvue d'éléments défensifs et d'une bretèche à l'extérieur. Derrière cette porte un grand escalier droit, en pierre, descend vers la cour des dépendances. La cour des dépendances est elle-même totalement fermée par des bâtiments dont une grange et un passage d'entrée (couvert de tuile plate) dans la partie sud.

château fort d'Ardennes 17800 Fléac sur Seugne, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

   
 
 
 
   
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.