châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Bussy-la-Pesle
 
 
 
château de Bussy-la-Pesle  château de Bussy-la-Pesle   château de Bussy-la-Pesle
 
 
 

    En 1242, Eudes, seigneur de Montagu et de Marigny-le-Cahoüet, abandonne au duc ses droits sur le duché contre le domaine de Bussy. En 1367, les héritiers de Eudes de Montagu, sire de Marigny-le-Cahouët, tiennent en fief de Pierre de Montagu les châteaux de Marigny-le-Cahouët, Buxy et Etais. En 1406, Jean de la Baulme tient en fief de Pierre II de Montagu ses châteaux de Bussy (Buxy), Etais et Marigny-le-Cahouët. Le 23 mars 1500, Gui de la Beaume, chevalier, reprend en fief entre les mains de Messire le Chancelier les terres et seigneuries de Marigny, Etais et Buxy au bailliage d'Auxois. Le 24 octobre 1527, reprise de fief de la baronnie du Fay et de la seigneurie de Bussy-la-Pesle par Jean de La Beaume, chevalier. En 1566, Nicolas Thomassin est capitaine du château de Bussy la Pesle. En mai 1595, lettres patentes du roi Henri portant érection de la terre de Bussy-la-Pesle en baronnie en faveur de Jaques de Nucheses, Chevalier de l'Ordre du Roi, seigneur d'Effran, avec union à ladite baronnie des seigneuries de Drée et Savranges, lesdites terres et seigneuries en toute justice. Le 3 janvier 1603, vente de fonds communaux par les habitants à Damoiselle Margueritte Fremyot, veuve du seigneur Desbarres, dame de Verrey-soubz-Drée. Acte passé devant le château de Bussy-la-Pelle, du consentement de Bénigne Fremyot, président au Parlement de Bourgogne, comme tuteur des mineurs de Jean-Jacques de Nucheze, seigneurs dudit Bussy quant à leurs biens de Bourgogne. En 1675, procès-verbal dressé par Bernard de Vaux, conseiller maître à la Chambre des Compte de Dijon, délégué en celle des Élus des États, de la visite des feux du bailliage, ordonnée par décret des États de l'année 1674. "Duquel lieu nous avons esté à Bussy scitué en valon appartenant à monsieur le Conseiller de la Thoison. Les maisons sont de pierres couvertes de laves, en assez bon état, il y a un moulin derrière le chasteau appartenant au seigneur". Le 21 avril 1728, dénombrement de la terre et baronnie de Bussy-la-Pêle au bailliage d’Arnay-le-Duc par Philippe de la Toison, escuier, baron dudit Bussy, dont il a repris de fief en 1709.
L'ensemble appelé château de Bussy-la-Pesle se compose d'un parc arboré, d'un logis principal en U entouré de fossés, d'un moulin, vers la branche gauche du U, et de communs, vers la branche droite. Un mur en moellon entoure la propriété. Elle est installée en fond de vallée, le logis prenant place sur un tertre qui barre le cours du Drevin, axé nord-sud. Cette petite rivière a été en partie utilisée pour faire tourner le moulin : un bief passe sur la gauche du logis principal, est retenu par un barrage. Le reste des eaux, utilisé auparavant pour alimenter les fossés, passe aujourd'hui sous le logis. Les eaux ressortent pour rejoindre le cours normal de la rivière, en aval du château. Le logis présente aujourd'hui un aspect au premier abord homogène par son enduit et sa couverture en ardoise, avec un plan régulier, une élévation à un ou deux étages sur rez-de-chaussée, lui-même sur cave. Il apparaît très vite qu'il s'agit de plusieurs bâtiments réunis sous une même fine crête en zinc, aux toits à croupe ornés également d'épis de faîtage. En façade de la branche gauche du U, côté cour intérieure, se trouve encore le puits, inséré dans le mur, qui trahit la présence de l'ancienne cuisine en partie médiévale. La cuisine possède encore son évier en pierre, relié au puits extérieur, donnant dans la cour, ainsi qu'un pilier en bois avec un système de soutien travaillé. Il s'encastre dans une table très épaisse en bois, dont il manque une partie. A l'étage, au-dessus de l'espace cuisine, la réfection du XIXe siècle a laissé en place un coussiège. Toute cette aile est couverte d'une charpente en nef à double sablière haute, dont les marques d'ouvrier sont encore visibles. Sur la partie centrale du U, la tour d'escalier dessert les deux étages d'appartements du XIXe siècle, eux-mêmes reliés aux appartements de l'aile droite, de la même époque. Des communs s'élèvent dans le parc, à gauche de l'entrée.

château de Bussy-la-Pesle 21540 Bussy-la-Pesle, tel. 03 80 30 11 30, six chambres d'hôtes et un gîte.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 
 
 château de Bussy-la-Pesle  château de Bussy-la-Pesle  château de Bussy-la-Pesle
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.