châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Chassagne-Montrachet
 
 
 
château de Chassagne-Montrachet château de Chassagne-Montrachet château de Chassagne-Montrachet château de Chassagne-Montrachet
 
 
 

     En 1372, Marguerite de Vienne, dame d'Argueil, tient en fief du duc le château et terre de Chagny. Les fiefs mouvant de Chagny sont : la maison-forte et la ville grand et petite de Chassaigne ; la motte de Montaigny et dépendancs que tient Jean de Peloigny et de la justice que tiennent Regnaud et Philibert Bère. Le 22 juillet 1462, partage de droits entre Charles d'Oiselet, seigneur de Chassagne, et Jean Pitois, seigneur de Chassagne en partie et de Chaudenay-sur-Dheune ; acte passé au château de Chassagne. En 1483, terrier de la seigneurie de Chassagne, appartenant à François de Ferrières, écuyer, seigneur de Saffres et de Santenay. "En laquelle maison a ledit seigneur totale justice haute moyenne et basse". Elle est fermée de deux fossés en retour et de pans de murs. "S'ensuivent les vignes appartenant audit seigneur à cause de son château de Chassagne". En 1512, sentence condamnant François de Ferrières à entretenir en bon état le pont de bois du château de Chassagne et les habitants à entretenir le pont dormant et faire guet et garde. Le 9 juin 1519, les Commis de la cour du bailliage de Dijon visitent le château et font leur rapport: "la place du château de Chassagne était en bonne assiette et les fossés assez bons dans lesquels il y avait de l'eau" Ils signalent qu'il est nécessaire de faire réparer le portail du pont-levis et d'y faire des canonnières pour battre au long des murailles et de construire un pan de mur derrière le château, une avant tour pour y aller, et des créneaux au-dessus du mur de même qu'une bonne et forte porte à la poterne de ce mur. En 1522, sentence du bailliage qui astreint le seigneur à faire les réparations exigées en 1519, et moyennant ce oblige les habitants au service de guet et garde. Au XVIIe siècle, le château est bâti sur une plate forme rectangulaire entourée de fossés en eau. Les côtés du rectangle sont occupés par deux bâtiments d'habitation flanqués tous deux de tourelles d'escalier hors-oeuvre sur cour, l'un au centre, l'autre sur angle. L'entré se fait par le petit côté du rectangle, par une tour-porche avec porte charretière et porte piétonne plein-cintre, et peut-être trois rainures de flèches. Le château n’a pas souffert particulièrement pendant la Révolution. On sait que les Révolutionnaires avaient envahi les caves pour y boire tout le vin qui y était stocké. Le château a été reconstruit et aménagé sous sa forme actuelle en 1849. Il est composé d’une imposante bâtisse d’architecture traditionnelle du XVIIIe siècle en forme de U, élevée sur de magnifiques caves, située au centre d’une propriété close de murs. Des communs, en retour d'équerre sur l'angle sud-est, ont conservé quelques éléments d'architecture du début du XVIe siècle : moulures de fenêtre et linteaux de porte à accolade. L'entrée, au sud du pavillon sud, est défendue par deux murs percés chacun d'une porte charretière et d'une porte piétonne à gauche, le tout plein-cintre. Sur le parement extérieur, en bossage rustique, les portes sont encadrées par les réserves des tabliers de pont-levis. Cette façade est percée de deux canonnières, une à droite des portes et l'autre entre les deux portes. Sur la façade se distinguent des traces d'ancrage de parapet, qui semblent attester que le pont-levis a fonctionné.

château de Chassagne-Montrachet 21150 Chassagne-Montrachet, tel. 03 80 21 98 57, cinq chambres d'hôtes. Visite toute l'année, les caves, parmi les plus belles de Bourgogne remontent aux XIe et XIVe siècles et demeurent le principal vestige du château originel. Elles sont gigantesques et permettent de loger plus de 1000 pièces de vin (la partie principale mesure 50 mètres de long).

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.