châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Châtellenot
 
 
 
château de Châtellenot château de Châtellenot château de Châtellenot
 
 
 

   En 1266, Guiz fils de Guillaume de Chatellenot, engage à Etienne de Mont-Saint-Jean, sire de Salmaise, chevalier, tout ce qu'il a à Chatellenot, et reconnaît que ce fief est lige de Guillaume. En 1317 reconnaissance de fief de Béatrice, veuve de Guillaume de Châtellenot, disant que Etienne de Mont-Saint-Jean pourra prendre le château quand bon lui semblera. Le 19 février 1366, dénombrement de Girard de la Tour, seigneur de Mont-Saint-Jean, chevalier, du fief que tient Perrin de Colombier au château de Châtellenot, ville, finage et dépendances. Vers 1770 à Châtellenot on y voit encore les vestiges des appuis d'un pont-levis dans le mur d'une vieille tour carrée, qui sert de porte d'entrée au château. On a eu peine à demolir avec le pied et le marteau ce qui restait d'une autre tour plus vieille dont les murs étoient épais de 7 à 8 pieds. En 1774, Nicolas de la Loge, aïeul de M. de Belin seigneur actuel, a rebati le château à la moderne, situé sur une éminence. En démolissant le vieux donjon, on a reconnu qu'il avait été attaqué avant l'usage des armes à feu. On a trouvé dans les décombres plusieurs dards et fers d'arbalète tout rouillés, dans des tombeaux des squelettes presque entiers. Dans la cour est un puits percé dans le roc, qui donne de la bonne eau, ayant plus de 160 pieds de profondeur. Un vieux fossé, taillé dans la roche, entoure une belle esplanade.
Aujourd'hui le château est un bâtiment composite construit sur l'extrémité nord-est d'une petite butte ovale dont le centre est occupé par l'église paroissiale; il est constitué par un bâtiment rectangulaire qui domine la vallée à l'est, et par un bâtiment plus ancien, formé de plusieurs corps qui ferment la cour du château à l'ouest en formant un arc de cercle. Ce bâtiment, face à l'église, est dominé par une tour-porche à trois étages ouverte d'une simple porte charretière sans rainure de flèche, qui a peut-être été munie d'un pont-levis à balancier ; cette porte est flanquée à gauche d'une archère dont les deux extrémités ont été élargies en bêche. Le fossé taillé dans le roc a disparu, mais on devine encore devant la porte le garde-fou du pont dormant.

château de Châtellenot 21320 Châtellenot, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.