châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Grignon
 
 
 
 château de Grignon  château de Grignon  château de Grignon
 
 
 

   La présence d'un château y est attesté vers 985, "l'administrator reipublicae comitatus Alsinsis atque Dusmensis" réside à Grignon et en l'an 1000, Miles, de la famille comtale d'Auxois, a donné aux religieux de Flavigny, pour acquérir la gloire du ciel et pour le salut de l'âme de son neveu Aimon Pilo, tué au château de Grignon, ce que ce neveu avait déjà donné avant sa mort... En 1210, Hervé, comte de Nevers, cède à son seigneur le duc Eudes III de Bourgogne son château de Grignon, et reçoit en échange Rougemont, Asnières, Liernais, Island, les fief de la Roche-en-Brénil et Alligny, la garde de Liernay et l'autorisation de fortifier Griselles. Robert II, dans son codicile de 1303, laisse le château de Grignon à Odet, son second fils, après la mort de la comtesse de la Marche, sa sœur. Comptes de la châtellenie de Grignon de 1360, depuis le décès de Mme de Genève qui tenait ce château en douaire, jusqu'à 1379, date à laquelle la terre de Grignon fut baillée et délivrée à Guillaume de la Trimouille, écuyer et chambellan du duc par échange avec la terre de Semur-en-Brionnais. Il échut ensuite par mariage à Jean de Chalon en 1424. Les Chalon le rebâtirent et le conservèrent jusqu'en 1511. Il appartint aux Dinteville qui n'y résidèrent pas, puis en 1623 aux Clugny qui, ruinés, le revendirent en 1693, à François Bretagne seigneur d'Orain, lequel préféra habiter l'élégante demeure que son grand-père avait fait construire, vers 1635, au pied du village et dont seul reste le corps de logis central. La forteresse encore pourvue de multiples tours au début du XVIIe siècle, tomba peu à peu en ruine. Des Bretagne elle passa, en l'an IV aux Nansouty, et fut revendue en 1876 à des bénédictins qui tentèrent son sauvetage jusqu'en 1901. En 1913, l'édifice est acheté par un architecte et fait l'objet d'une restauration, tandis que les vestiges du donjon sont nivelés. Depuis 1965, M. Soulard s'efforce de restituer à la demeure son allure originelle tout en la rendant habitable.
Aujourd'hui le château se compose d'une enceinte qui revêt l'escarpement rocheux et a été arasée juste au-dessus du sol de l'esplanade. L'ouvrage d'entrée, vraisemblablement le vestige le plus ancien, est construit en appareil à bossage irrégulier. La porte est précédée à droite de trois maisons-tours, reposant sur un mur d'escarpe et un étage de soubassement au niveau du rocher, et comportant deux étages (trois pour la tour centrale) au-dessus du rez-de-chaussée. Cet ensemble d'entrée n'a subit que peu de modifications. La tour centrale est desservie à l'ouest par une tourelle d'escalier hors-œuvre, qui a été rehaussée au XIXe siècle pour procéder à des observations sismographiques. Au début du XXe siècle, les propriétaires ont construit un corps de bâtiment néogothique rectangulaire à un étage carré, en réutilisant des matériaux de récupération. Des bases de bâtiments anciens apparaissent au nord de l'enceinte, en relation vraisemblablement avec une archère visible sur la courtine nord. L'ensemble de l'enceinte est entouré d'un fossé large d'une vingtaine de mètres creusé au pied de l'escarpement rocheux, et soutenu vers l'extérieur soit par des murs de terrasse (au sud), soit par des levées de terre (au nord).

Eléments protégés MH : les façades et les toitures de la porte d'entrée avec le poste de garde et de la tour de défense située à l'angle nord-est, la façade Est entre la porte d'entrée et la tour : inscription par arrêté du 16 août 1976.

château de Grignon 21150 Grignon, propriété privée, visite des extérieurs uniquement.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 
 
 château de Grignon  château de Grignon château de Grignon
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.