châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Ménessaire
 
 
 
 
 
 

  Le 21 mai 1381, procuration de Gui de la Trimouille, chevalier chambellan du duc, seigneur de Jonvelle, pour en son nom acheter le châtel ou maison-forte et terre d'Arconcey ou partie d'icelle ; plus échange les 20 livres de rente à lui due sur la maison forte et terre de Ménessaire avec les vignes que Hugues de Clugny l'aîné, citoyen l'Autun, a au finage de Givry-en-Chalonnais. En 1414, les Ménessaire vendent terre et château à l'un de leurs créanciers, Guillaume III de Clugny. Enquête sur les dégats commis par les écorcheurs au bailliage d'Autun en 1438; "la place et chastel de Menessere, appartenant à Geoffroy de Clugny, seigneur dudit Menessere, fut pris et pillés, ce par trahison et fausse promesse". En 1542, la seigneurie fut mise en décret et adjugée à Jean de Vaulx. Incendié "par cas fortuit", le château n'est plus que ruine en 1578. Au début du XVIIe siècle, Jacques de Fussey, lieutenant général des armées du roi et gouverneur du Roussillon, après avoir fait reconstruire le château, fait élever la terre en marquisat.
Installé au pied de la colline du Gros Moux, dans une zone de sources, qui autrefois alimentaient les douves, la demeure se présente comme un quadrilatère cantonné de grosses tours rondes percées de meurtrières et couvertes de toits en poivrière colorés. Le corps de logis principal, de plan rectangulaire allongé à un rez-de-chaussée et un étage carré, occupe l'est de la plate-forme. Ce logis reçoit au milieu de la façade externe un pont dormant franchissant le fossé. La face sud de la plate-forme est fermée par une courte aile sans étage en retour d'équerre sur le corps de logis principal, prolongé par un mur de courtine. La face nord est la plus intéressante: en pavillon sur l'angle sud-ouest du corps de logis, en saillie sur le fossé, se dresse une tour-porche rectangulaire, qui est l'élément indubitablement médiéval du château. La salle à manger Louis XIV, pavée de céramique et meublée en style Henri II, possède un beau plafond à la française rehaussé de guirlandes de fleurs et de portraits des différents propriétaires de la demeure...

Eléments protégés MH : les façades et les toitures, le grand salon avec son décor : inscription par arrêté du 19 décembre 1973. Le plafond peint du XVIIe siècle au premier étage de l'angle nord-est : inscription par arrêté du 30 avril 1999.

château de Ménessaire 21430 Ménessaire, tél. 03 80 64 15 88, ouvert au public du 1er juillet au 15 août de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.