châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Posanges
 
 
 
 château de Posanges  château de Posanges  château de Posanges château de Posanges 
 
 
 

      Le 31 décembre 1348, Jean de Frôlois, seigneur de Molinot, tient en fief lige du duc la maison forte de Posanges. Le 28 octobre 1382, Guichard Dauphin, seigneur de Jaligny, baron de la Ferté Chauderon, sénéchal du Nivernais et seigneur de Molinot, tient à cause de Marguerite de Frôlois sa femme, la terre et château de Molinot, la maison forte et terre de Sarrigny, la moitié de la maison fort et terre de Bouhey, la maison forte et terre de Chorrey près Beaune et la maison forte de Posanges tenue en arrière fief dudit Guichart Dauphin. En 1454, Guillaume du Bois fit reconstruire le château, et fut inhumé en la chapelle en 1454. En 1468, procès contre Antoine Dubois, fils de Guillaume Dubois, seigneur de Salmaise. Les témoins accusent feu Guillaume Dubois d'avoir fait couper dans le parc de Salmaise "une grande quantité d'arbres magnifiques dont avoient esté faict en grant partie les ediffices du chastel de Posanges". En 1490, Anthoine Du Bois, fils de Guillaume, achève l'aménagement du château. Celui-ci passe en 1561 à la famille de Cléron. Le château est ensuite vendu en 1704 aux Balathier Lantages, qui l'ont cédés en 1714 aux ursulines de Vitteaux.
Ce qui frappe d'abord à Posanges, c'est le parfait état de conservation du bâtiment, les matériaux étaient excellents, l'appareil irréprochable, de telle sorte que le temps n'a pu entamer ses épaisses murailles, ainsi Posanges peut être considéré comme le spécimen d'un genre de constructions très répendu en Bourgogne au XVe siècle. L'entrée principale du château se faisait par le nord, face au village, par un pont-levis en moyen appareil, avec porte charretière à arc surbaissé, et porte piétonne à gauche, à linteau en accolade, le tout surmonté des trois rainures de flèches. La porte piétonne est en outre surmontée du logement de l'arc de suspension ; elle a conservé sa flèche, ses chaînes, et son tablier mobile. La porte charretière est dominée par une niche à accolade qui abritait jusqu'en 1981 une vierge à l'enfant. Les portes sont surmontées par une bretèche à cheval sur la courtine, sur console à quatre ressauts, desservant d'étroits mâchicoulis dont le linteau orné d'accolade porte les armes des Dubois. La cour intérieure n'a conservé aucun élément des bâtiments primitifs; celui qui la domine au nord est une fantaisie néogothique qui a succédé dans les années 1980 à un bâtiment industriel. Les courtines nord, est et ouest sont surmontées par des chemins de ronde crénelés, qui n'existaient pas lors de la visite de Jules d'Arbaumont en 1867. Les quatre tours de flanquement sont de diamètres différents: les deux tours sud sont les plus massives, la tour nord-est est la plus fine ; elles sont, comme les courtines, percées de baies rares et étroites, et sont en outre défendues par des canonnières. Toutes les tours, sauf la tour sud-est, ont gardé ou retrouvé leur couverture conique. Les fossés ne sont revêtus qu'au nord, où la route en a réduits la largeurs et été recreusés et remis en eau après 1977.

Eléments protégés MH : le château en totalité : classement par arrêté du 27 décembre 1913

château de Posanges 21350 Posanges, propriété privée, visible de la route uniquement.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement M. Bruley Daniel pour la photo aérienne qu'il nous a adressée.

 
 
 
 
château de Posanges château de Posanges   château de Posanges château de Posanges 
 
 
 
château de Posanges  château de Posanges château de Posanges  château de Posanges 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.