châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de La Roche
 
 
 
 
 
 

 Au nord du bourg, ce château, à l'origine une maison-forte construite au XIIIe siècle, fut maintes fois remanié jusqu'au XIXe siècle. Notons les vestiges d'une motte féodale, à 300 m au nord du château actuel. La baronnie de La Roche était mouvante du duché de Bourgogne, propriétaire au XIIe siècle et que Rainier de La Roche, chevalier, vivait en 1130. Les familles de Dyo de Montperroux et de Damas s'y succédèrent avant Guy Sallier en 1716, puis les de Montalembert en 1841 et toujours propriétaire. La château est indiqué sur la carte Cassini du XVIIIe siècle et le plan de l'ensemble de la propriété, dont le château, est très visible sur le cadastre de 1819. Entre 1230 et 1576 cet édifice est cité comme maison forte à plate forme, entre 1376 et 1716 maison forte et château, et à partir de 1716 à nos jours comme demeure somptuaire.
Le château construit par la famille de La Roche en Brenil, a longtemps été une forteresse; il prenait la suite d’une tour de défense beaucoup plus ancienne située au nord-est en contrebas du parc. Composé d’un logis principal et de quatre tours reliées entre elles par d’épaisses et hautes murailles, il était protégé par ses douves. On y entrait par un pont-levis situé à l’entrée Nord de la cour, proche du donjon. Au XIIe siècle, les nécessités de la défense ayant disparu, le château devient une résidence d’agrément. La tour Nord et une partie des murs sont alors abattus, ouvrant ainsi à la vue sur l’Auxois. On perce les façades de larges fenêtres, une petite chapelle est accolé à la façade principale et de nouveaux bâtiments, moins solennels, sont construits à l’ouest, appuyés sur le mur d’enceinte. Le pont dormant, à l’arrière du château, date de cette époque. Puis il passe dans la famille de Bourbon-Montperroux, Palatin de Dyo, qui a entreprit de gros travaux de réaménagements. En 1841, Charles de Montalembert sauve le château de La Roche de la démolition en le rachetant à La Bande Noire qui projette de le détruire pour en faire une carrière de pierres. Il restaure le château et crée le parc à l’anglaise. Aujourd’hui, il appartient toujours à l’un de ses descendants.

Eléments protégés MH : les façades et les toitures du château, l'escalier, les deux grands salons, la salle à manger, la bibliothèque au premier étage, la chapelle, les façades et les toitures des communs et du colombier, les douves, les deux ponts dormants et le portail d'entrée : inscription par arrêté du 10 mars 1992.

château de La Roche 21530 La Roche-en-Brenil, les allées du parc sont ouvertes à la promenade.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.