châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Rosanbo
 
 
château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo
 
 

   Le château-fort de Rosanbo est transformé en gentilhommière à partir de 1683 et entouré de beaux jardins à la française. L'ensemble est composé de plusieurs corps de bâtiments d'époques diverses s'échelonnant du XVe au XIXe siècle, avec une dominante des XVIIIe et XIXe siècles.
La propriété est dans la même famille depuis six siècles avec sa remarquable bibliothèque qui accueille 8000 livres. Le château est entouré d'un parc à la Française, avec une charmille voûtée parmi les plus longues de France, trois terrasses, avec vue sur la vallée du Bô, ont été redessinées par l'architecte paysagiste Achille Duchêne au début du XXe siècle.
La famille Le Peletier de Rosanbo naît du mariage de Geneviève de Coskaër de Rosanbo avec Louis Le Peletier en 1688. Geneviève est la dernière héritère de la terre de Rosanbo, l'un des plus vastes domaines de Bretagne, Louis est le fils de Claude Le Peletier, ancien prévôt des Marchands de Paris, successeur de Colbert au contrôle général des finances, ministre d'Etat de Louis XIV. C'est l'union d'une noblesse bretonne de vieille souche et de l'aristocratie des parlementaires parisiens. Louis XIV autorise Louis à relever le nom de Rosanbo et à porter le titre de marquis. Il deviendra premier président du Parlement de Paris. Son petit fils Louis Le Peletier de Rosanbo épouse Marie Claire de Mesgrigny d'Aunay, petite fille du Maréchal de Vauban. Leur fils, également prénommé Louis, unit son destin à Antoinette de Lamoignon de Malesherbes, fille du ministre de Louis XVI, puis défenseur de celui-ci lors de son procès révolutionnaire. Le ménage Rosanbo sera guillotiné en 1794 dans la même charette que Malesherbes ainsi que leur fille Aline et son mari Jean-Batiste de Chateaubriand, frère ainé de l'écrivain. Leur deuxième fille Louise, épousera Hervé de Tocqueville, parents du grand historien. Leur fils Louis, rescapé de la guillotine du fait de son jeune âge, ne reviendra jamais au château de Rosanbo. Ses descendants reprendront le flambeau. Aujourd'hui, Alain, Marquis de Rosanbo, perpétue la tradition. En 1958, il a ouvert le château au public...

Éléments protégés MH : le château : inscription par arrêté du 22 mars 1930. Le colombier et les jardins ; le grand et le petit parc, incluant notamment l'ensemble des terrasses et la statuaire : inscription par arrêté du 20 mars 1995.

château de Rosanbo 22420 Lanvellec, tél. 02 96 35 18 77, ouvert au public en avril, mai, juin, septembre tous les jours de 14h à 17h 30, en juillet-août tous les jours de 11h à 18h 30 et en octobre le samedi et dimanche de 14h à 17h. Groupes sur rendez-vous de fin mars au 3 novembre inclus.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", photos interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander (Contact)

 
 
 
 
château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo
 
 
château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo
 
 
 
château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo
 

 

château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo château de Rosanbo
 
 
   
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.