Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Château de Bouillé Saint Varent

 

 

  De loin, le château offre à peu près le même aspect qu’autrefois mais si l’on détaille cette architecture on constate les transformations opérées en cinq siècles. D’après le style, sa construction remonterait au XIVe siècle: il fut construit plus comme résidence que comme château fortifié. Pourvu d’un donjon, symbole de puissance féodale plus qu’indice de citadelle, il n’avait probablement ni fossés ni tours. On y accédait par un vaste porche ouvert sur le chemin. A droite se trouvaient les granges des dîmes et des redevances. Les dépendances et servitudes se trouvaient du côté nord du bâtiment principal qui possédait une façade d’une quinzaine de mètres de longueur. Aujourd'hui, il n’y a plus trace de l'enceinte. Depuis la Révolution, l’ensemble a été partagé entre plusieurs propriétaires et de nouvelles séparations ont rompu la symétrie primitive. Les petites tourelles de l’enclos ont disparu et les cours de fermes remplacent les jardins. Le donjon recouvert d’ardoises est surmonté d’une girouette qui indiquait le degré de noblesse du propriétaire.

A l’intérieur du donjon reste un bel escalier de pierre bien conservé qui conduit aux étages supérieurs dont les chambres ont gardé leurs cheminées. La chapelle du château du XVe siècle, à laquelle on accède par une petite ruelle donnant sur la grand-route, possède une jolie façade au pignon aigu ornée, au-dessus d’une porte ogivale, d’une petite niche vide ayant dû contenir autrefois une statue, peut-être celle de saint Sébastien auquel elle est consacrée. La chapelle est vide et en mauvais état; déjà en 1739 elle était fort délabrée, ses fenêtres dépourvues de vitraux. La seigneurie de Bouillé serait l’une des plus anciennes du pays de Saint-Varent (XIIe siècle). L'un de ses premiers seigneurs connus, Pierre de Boulié (portant le nom de la seigneurie), guerroya aux côtés d’Aimery VII, vicomte de Thouars, sénéchal du Poitou et d’Aquitaine, qui avait pris le parti de Richard Cœur de Lion contre le roi Henri II. On sait qu’en 1319 la seigneurie relevait de la Roche-Luzay et en 1598 de Thouars. Elle était très riche, possédant de nombreuses métairies, vignes et moulins...

 
château de Bouillé Saint Varent 79330 Bouillé-Saint-Varent, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés