châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Cherveux
Château de Cherveux

          Primitivement, ce fut une simple motte féodale qui, entre les mains des Lusignan, devint une forteresse. Elle fut prise en 1242 par Saint Louis sur Hugues XI de Lusignan qui avait des démêlés avec le roi et donné par celui-ci à son frère Alphonse, comte du Poitou. Le château fut restitué à ses descendants car il fit sa soumission et rentra en grâce. En 1303, le château passa aux Mello puis aux Craon et aux Chalons. Il fut saisi par les Anglais en 1363 sous le règne d'Edouard III et donné à Guillaume de Felton, Sénéchal du Poitou. Mais après la victoire de Du Guesclin en 1369, le chateau revint à Amaury de Craon. Lui succéda Guy de la Trémoille (Chambellan, 1er Ministre et Gouverneur du royaume de Charles VII), Louis de La Trémoille vendit Cherveux en 1457 à Amaury d'Etissac (seigneur de Coulonges-les-Royaux) qui le céda à Jean de Naydes qui, à son tour le vendit à la famille Chenin. Leur fille, Louise Chenin épousa Robert Conningham en mai 1440. D'origine écossaise, capitaine de la garde du corps du roi, Cunningham fit bâtir l'édifice dans sa forme actuelle d'un seul jet, vers 1470.

Cherveux fut transmis par mariage aux Puyguyon, puis aux Saint-Gelais. Louis de Saint Gelais, amiral de la flotte protestante, en fit une redoutable place forte. Elle allait être néanmoins prise et subire bien des avaries en 1569, par le comte du Lude, qui passa toute la garnison au fil de l'épée, puis en 1574, par le duc de Montpensier et le 15 décembre 1586, elle subit les assauts de M. Malicorne, gouverneur du Poitou. A la mort de Louis de Saint Gelais, son fils Josué de Saint Gelais, seigneur de Cherveux, fit don à l'église réformée, d'un jardin pour y construire un temple en 1620. Après toutes ces épreuves, le propriétaire Charles de Saint Gelais se convertit au catholicisme et fit interdire le culte protestant à Cherveux. Succèderent aux Saint-Gelais, les Plessis-Chatillon, et au XVIIIe siècle les Narbonne-Pelet, ils moururent guillotinés. Leurs biens furent vendus au profit de la nation, racheté par M. Pierre Alloneau le 12 frimaire an III. Les Clouzot Meynier descendants de Pierre Alloneau, le conservèrent jusqu'en 1931 et le vendirent à des fermiers M. et Mme Lucien Redien...

Château de Cherveux
chateau de Cherveux

 
château de Cherveux 79410 Cherveux. Tél. 05 49 75 06 55, port. 06 43 46 98 23. Visites d'avril à octobre les samedis et dimanches de 15h à 18h. Ouvert toute l'année pour les groupes.

Nous remercions M. Thierry Roquet, pour les deux photos du haut qu'il nous a adressées pour illustrer cette page. (photos interdites à la publication)
 
Nous remercions M. Vincent Tournaire du site : http://webtournaire.com/paramoteurparapente.htm, pour les photos aériennes qu'il nous a adressées. (photos interdites à la publication)

 
 
 

 

 

 
 
 
 
 
 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés