châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Gaillon
 
 
château de Gaillon château de Gaillon château de Gaillon château de Gaillon
 
 

         En 1202, l’amitié entre deux hommes allait déclencher le processus qui fit la célébrité de Gaillon. Saint Louis (Louis IX), Roi de France, possédait le manoir féodal, vestige de l’ancien château-fort, attribué à Cadoc (ce même Cadoc à qui nous devons les armes de Gaillon). Le bon Roi ne s’intéressait guère à cette propriété et c’est grand plaisir qu’il fit à son ami Eudes Rigaud, Evêque de Rouen, en lui cédant tours et murailles médiévales contre une rondelette somme d’argent et menues avantages. Les évêques se succédèrent sur le trône de Rouen, mais en 1453, l’un d’eux Guillaume d’Estouteville, entreprit la construction d'un château. En 1498, Georges d’Amboise, légat du pape, Ministre de Louis XII, visitait l’héritage. Cet homme, grand mécène des arts, féru d’Italie, allait être la chance de Gaillon. Il entreprit, vers 1502, la réalisation d’un palais, l’une des premières merveilles de la Renaissance en France.
Vastes bâtiments accompagnés de galeries et de jardins dont le Lydieu est alors la perle. Ces lieux paradisiaques reçoivent en 1508 la visite du roi Louis XII et de sa femme Anne de Bretagne. Les successeurs du Cardinal s’efforceront de maintenir le château dans le meilleur état possible y apportant même des embellissements. Les visiteurs célèbres se succédaient au château : Henri III, Henri IV, Louis XIV... Gaillon les recevait royalement, accompagnés de la fine fleur des gentilshommes du moment, le fils de Colbert fera embellir les lieux par les soins qualifiés de Mansart et de Le Nôtre, tandis que le Cardinal de la Rochefoucaud y recevra Benjamin Franklin et Louis XVI. La Révolution n’épargnera pas Gaillon dont le château subira les extractions de vandales.
Le château de Gaillon sera vendu comme bien national et connaîtra la pioche des démolisseurs. Alexandre Lenoir, conservateur du Musée des Petits Augustins, fera remonter différentes pièces de l’édifice dans la cour des Beaux Arts. La merveille allait devenir par les soins de Napoléon 1er, un pénitencier signant ainsi sa déchéance. En 1901, fermeture du centre pénitencier, place à l'armée. En 1925, le château est vendu aux enchères par les soins de l'État. C'est à ce moment qu'il est acquis par un propriétaire privé. Puis la seconde guerre mondiale venue, le château de Gaillon servira à nouveau de prison sous l'occupation allemande. En 1949, le château est vendu aux enchères à différents propriétaires privés, le 13 mai 1970 acquisition du château par l'État, expropriation de la propriétaire du moment, et en 1977 le château de Gaillon renaît de ses ruines.

Éléments protégés MH : le château : classement par liste de 1862. Le terrain situé au nord-ouest du château qui faisait partie de la composition de l'ancien parc : classement par arrêté du 8 septembre 1965. L'assiette foncière des anciens jardins et les éléments subsistants de la clôture, ainsi que les vestiges archéologiques connus ou à découvrir, y compris la partie de parc vendue avec le château en 1797, à l'exclusion des parties déjà classées : inscription par arrêté du 8 février 1996.

château de Gaillon 27600 Gaillon, tel. 02 32 53 08 25, ouvert au public, visites d'avril à octobre, horaires, voir le site du château de Gaillon : http://www.chateaugaillon.com.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", photos interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander (Contact)
Nous remercions M. Vincent Tournaire, du site http://webtournaire.com/paramoteurparapente.htm, pour les photos aériennes qu'il nous a adressées. (photos interdites à la publication))
Nous remercions chaleureusement M. Nicolas Daniel  pour les 4  photos (ci-dessous)  qu'il nous a adressées. (photos interdites à la publication)

 
 
 
 
château de Gaillon château de Gaillon château de Gaillon château de Gaillon
 
 
 
château de Gaillon château de Gaillon château de Gaillon château de Gaillon

 

   
 

 

 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.