châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château Gaillard
chateau gaillard les andelys

      La construction de la forteresse s'inscrit dans la lutte que se livrent, depuis les années 1060, les rois de France et les rois d'Angleterre, alors maîtres de la Normandie. En 1189, Richard Ier dit Richard Cœur de Lion hérite des couronnes de son père Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre et duc de Normandie. Le roi de France Philippe Auguste, jusque là allié de Richard, s'éloigne de lui. Ils partent toutefois ensemble dès l'hiver 1190-1191 pour la Terre Sainte. Mais après quelques mois, Philippe-Auguste retourne dans son royaume et profite de l'absence de Richard pour entamer la conquête de la Normandie. Dès son retour, le roi d'Angleterre entreprend avec énergie de récupérer la suprématie sur la frontière orientale de son duché de Normandie. Après avoir battu l'armée du capétien à Fréteval, il conclut un traité de paix avec son rival en 1196. Richard consent à la perte de plusieurs places fortes dont Gaillon et Vernon.

 
La frontière du duché est fragilisée. Le roi d'Angleterre doit élever une nouvelle forteresse pour barrer la route de la Seine à la prochaine offensive des Français. Le site des Andelys lui apparaît idéal. Richard installe le château sur un éperon rocheux dominant la Seine d'environ 90 mètres. Le site n'est toutefois pas l'endroit le plus haut du secteur, puisqu'au sud est s'étend un plateau qui le domine de 50 mètres. L'ensemble du site avait pour vocation de verrouiller la boucle de la Seine en amont de Rouen en cas de danger. Après la mort de Richard en avril 1199, son frère Jean sans Terre lui succède sur le trône ducal. Philippe Auguste en profite pour reprendre la conquête du duché de Normandie. Sous la pression du légat Pierre de Capoue, les deux rois concluent un traité de paix le 22 mai 1200 (le traité du Goulet). Philippe conserve ses dernières conquêtes, le Vexin Normand, à l'exception de Château Gaillard.

chateau gaillard les andelys
chateau gaillard

Cette paix est rompue en 1202. Le roi reprend l'offensive et en 1203, il s'empare de l'île d'Andely avec son fort et du bourg de la Couture, abandonné par sa population. La route de Rouen est ouverte pour les français. Quand en septembre, Philippe entreprend le siège du château, la forteresse n'est plus si indispensable à prendre. Mais elle reste pour le roi de France un symbole, c'est le château de Richard Cœur de Lion à abattre. Philippe Auguste entoure la forteresse d'un double fossé qu'il hérisse de 14 beffrois. Mais conscient du caractère redoutable de la place forte, le roi de France compte surtout sur un blocus qui affamera la garnison et la population retranchées à l'intérieur pour soumettre Château Gaillard. Roger de Lacy commande la garnison et se montre prêt à résister le temps qu'une armée de secours envoyée par Jean sans Terre le débloque.

Les Français attaquent d'abord la grosse tour qui domine l'ouvrage avancé. Son écroulement oblige les défenseurs à se replier dans le château. La garnison comprenant 36 chevaliers et les 117 sergents ou arbalétriers se rend le 6 mars 1204. Le duché tombe entièrement en juin 1204. En 1314, deux des trois belles filles de Philippe IV le Bel furent enfermées à Château Gaillard après l'affaire de la tour de Nesle: Marguerite de Bourgogne, femme adultère de Louis X dit le Hutin et Blanche, épouse de Charles IV Le Bel. La première y mourut tandis que la deuxième fut "autorisée" à se retirer au couvent. Durant la guerre de Cent Ans, le château Gaillard subit plusieurs sièges. Le 9 décembre 1419, il tombe aux mains des Anglais au bout de 16 mois de siège, c'était la dernière place forte normande qui résistait encore au roi Henri V d'Angleterre.

chateau-gaillard
chateau gaillard

  La Hire, compagnon de Jeanne d'Arc s'en empare en 1429. En 1430, la forteresse est de nouveau sous contrôle anglais. En 1449, Charles VII en reprend possession. Pendant les guerres de religion, les Ligueurs s'enferment dans le château. Henri IV s'en empare en 1591 après presque deux ans de siège. En 1595, les États de Normandie demandent au roi sa démolition, afin d'éviter qu'une nouvelle bande de soldats s'y retranche pour piller la région et Henri IV accepte. En 1603, les capucins des Andelys sont autorisés à prendre des pierres pour la réparation de leur couvent. Autorisation donnée aussi sept ans plus tard aux Pénitents de la ville. La destruction est interrompue en 1611, puis reprise sous l'égide de Richelieu, le cardinal ordonne la démolition de l'enceinte de la haute cour et du donjon. En 1852, Château Gaillard est classé parmi les Monuments historiques.

En 1885, l'architecte G. Malencon, puis vers 1900, l'archéologue Léon Coutil, sont chargés de dessiner un relevé des vestiges. Des fouilles et des sondages ont permis de mieux connaître le château Gaillard. Si son plan est maintenant bien connu, mais il subsiste des incertitudes sur son histoire et sur l'origine de certains perfectionnements architecturaux.
 
Château Gaillard 27700 Les Andelys, tél. 02 32 54 04 16 mairie des Andelys, visites extérieures toute l'année, et visites guidées du 15 mars au 15 novembre de 10h à 13h et de 14h à 18h.
 
photos sous licence "photo©webmaster eb" libres de droit, à condition de demander et citer la source.

chateau gaillard les andelys
 
 
 

 

 
Nous remercions M. Vincent Tournaire du site http://webtournaire.com/paramoteurparapente.htm, pour les photos
aériennes (ci-dessous) qu'il nous a adressées pour illustrer cette page. (Attention photos interdites à la publication)

 

 

 

 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés