châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Kaysersberg
 
 

         Le château a été edifié par le baili impérial Albin Woelflin pour l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen, vers 1220. La place fut acquise en 1227 des sires de Horbourg et de Ribeaupierre qui en étaient propriétaires. Elle avait un important rôle stratégique car elle permettait à l'Empire de verrouiller un des passages transvosgiens vers la Lorraine. Le donjon rond est la partie la plus ancienne du château et un des 1ers de ce type dans la vallée du Rhin supérieur. La courtine primitive, qui était interrompue par le donjon, fut remplacée, après 1261, par une courtine enchemisant le donjon selon un plan en bec, ce qui permettait la circulation en continu sur celle-ci et renforçait, en le doublant, le système de défense du côté de l'attaque. Le flanc Est de la chemise subsiste sur toute la hauteur et l'amorce du flanc ouest. Au XIVe siècle, le château servait de résidence au prévôt ou bailli impérial. Suite à un incendie, l'enceinte fut surhaussée de quatre mètres, et du double sur la chemise. Dans la seconde moitié du XVe siècle, la défense du château fut modernisée et adaptée à l'usage des armes àfeu, les créneaux furent fermés par des volets en bois, les merlons furent pourvus de fentes de tir et le chemin de ronde couvert en totalité. A cette époque le château n'était plus qu'un sous baillage. Pendant la guerre des Paysans il fut assiégé, restauré par Lazarre de Schwendi, en 1583, il a étét abandonné à la fin du XVIe siècle. Vendu avec les biens nationaux, il fut acquis en 1796 par François Joseph Boecklin de Boecklinsau qui y planta des vignes, ensuite il passa à la famille Bastard.
Bâtiment en moellons de granit et grauwacke assisés noyés dans du mortier de chaux, chambranles et chaînes en grès. Le château situé à 295 m d'altitude, il est de plan triangulaire, dominé par le donjon situé dans la pointe supérieure. L'entrée du château, à l'est, se fait par une porte en plein cintre avec barbacane; à gauche reste une canonnière à fente cruciforme et une bouche de tir circulaire. L'enceinte du château est reliée à celle de la commune par des courtines à chemin de ronde dont subsistent les corbeaux.

Éléments protégés MH : les ruines du château : classement par arrêté du 1er octobre 1841. Les vestiges de l'enceinte reliant le château au système fortifié de la ville : inscription par arrêté du 18 septembre 1995.

château de Kaysersberg 68240 Kaysersberg, propriété privée, visite des extérieurs uniquement.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement M. Philippe Malpertu du site:
http://www.bateauxdepeche.net, pour les photos qu'il nous a adressées pour illustrer cette page. (photos interdites à la publication)

 
 
 
 
 Château de Kaysersberg  Château de Kaysersberg
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.