châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Reichenstein
 
 

    A l'emplacement du château, dit des Reichenstein, se situait, selon Papirer, une maison patricienne qui fut vendue en 1489 par le bailli Hans Probst au comte Henri II de Wurtemberg. Au début du XVIe siècle, le bailli des Lupfen, Wolf Sébastien de Reichenstein l'acquit et la fit probablement reconstruire ou remanier. L'aile sud, sur rue, porte la date 1562 sur la logette sud et conserve sur une porte côté cour deux écus à ses armes et à celles de son épouse Barbe de Wattwiller. Les armoiries de la logette ont sans doute été bûchées pendant la Révolution et refaites à une date indéterminée (après 1918). En 1675 la propriété fut acquise par Jean de Boisgauthier, originaire de Touraine. Lui et ses descendants firent agrandir, remanier et mettre au goût du jour le château, vers la fin du XVIIe et au XVIIIe siècle. Il fut complété par deux pavillons et un puits, le jardin fut étendu. Après le décès de Joséphine de Boisgauthier, en 1825, le château changea de propriétaire. A la fin du XIXe siècle, le gourmet et négociant en vin, Eugène Ley, transforma le rez-de-chaussée de l'aile nord, en cellier. Après 1918 le château devint la propriété du baron de Turckheim qui le restaura et en fit une résidence secondaire. Il réaménagea le rez-de-chaussée voûté de l'aile nord, y fit installer une cheminée Renaissance et sa collection de plaques de cheminée. Il orna le jardin de statues, vases et éléments divers. On ignore si la porte de style gothique tardif de la salle voûtée est en place ou a été rapportée comme la cheminée. En décembre 1944 le château fut la proie d'obus incendiaires. Devenu propriété de la ville après la guerre, le château, très endommagé, a été restauré en 1953 par les architectes Farge et Riegert. Il abrite actuellement un restaurant et la salle de fêtes municipale. Des grilles du XVIIIe siècle sont conservées dans l'entrepôt municipal.
Corps de logis en U, sous toit à versants brisés. Cour fermée vers la rue par un mur avec portes cochère et piétonne en accolade. A l'ouest, deux pavillons rectangulaires sous toits à versants brisés, reliés par une grille entre piliers. Le corps de logis comporte une logette Renaissance sur colonne, avec écu des Reichenstein et écu identifié probablement à tort, par les travaux historiques, avec celui des Baerenfels. Côté ouest, vers la cour, deuxième logette sur culot. Le long de la façade nord, escalier en grès à balustrade avec piliers ornés d'un fin relief à la Bérain. Sous l'escalier porte avec écus armoriés (Reichenstein et Wattwiller). L'aile nord comporte au rez-de-chaussée, légèrement enterrée, une salle à deux vaisseaux voûtés d'arêtes sur une file de piliers. Contre le mur sud, monumentale cheminée Renaissance en grès et porte de style gothique tardif. Sur la façade nord petit balcon avec porte ornée d'un mascaron.

Éléments protégés MH : le corps de logis : façades et toitures, y compris l'oriel, le grand escalier côté cour et le balcon en fer forgé de la façade côté jardin ; à l'intérieur : grande salle du rez-de-chaussée avec la grande cheminée Renaissance et la porte gothique. Mur de clôture de la cour avec les arcades d'entrée. Mur d'enceinte de la propriété avec portail nord en pierre. Deux pavillons : façades et toitures, y compris la niche avec le puits du pavillon sud. Grille avec portail ouest en fer forgé reliant les deux pavillons. Deux statues encadrant le portail ouest côté cour. Portail et grille en fer forgé ainsi que les piles en pierre séparant la cour du jardin. Jardin, avec ses murets, escaliers, bancs, fontaine, vasques en grès, statues : inscription par arrêté du 5 septembre 1996.

château de Reichenstein 68240 Kaysersberg
, propriété de la commune, salle des fêtes et r"estaurant.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux du Haut-Rhin" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
   
 
 


(1)   
    source :  https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.