châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Hohnack
 
 

 Un château-fort appartenant à la famille noble de Hohnack apparaît au milieu du XIIe siècle et devient la propriété des Ribeaupierre en 1279, qui le reçoivent en fief des Ferrette, puis des Habsbourg. Le château devint alors le chef-lieu d'une seigneurie englobant les villages du Val d'Orbey. Un autel de la Vierge fondé en 1325 atteste l'existence d'une chapelle, probablement située dans la tour circulaire à l'est, bâtie à cette époque. D'importants travaux furent entrepris par les Ribeaupierre au XVIe siècle pour l'adapter aux armes à feu. Des tours de flanquement auraient été ajoutées sur le donjon arasé et l'enceinte. Pendant la guerre de Trente Ans, il fut livré en 1635 au roi de France par le gouverneur Manicamp de Colmar, le château fut restitué à ses propriétaires en 1648 grâce à la paix de Munster. Sa démolition fut décidée en 1655 par le roi de France qui chargea Louis de Lorraine de son exécution. La démolition fut entreprise le 24 novembre 1655 par des maçons, charpentiers et paysans et dura 16 jours. Les matériaux servirent alors de carrière.  A la Révolution, les ruines furent vendues comme bien national et devinrent au XIXe siècle, la propriété de Philippe de Golbéry, cédé ensuite par sa petite-fille à la Société pour la Conservation des Monuments Historiques d'Alsace. Il est actuellement propriété de la commune. En 1980, une importante restauration fut entreprise, l'édifice étant en mauvais état, envahi par la végétation, de nombreux murs écroulés et le puits comblé. Les travaux se poursuivirent sur plusieurs années.
Le château de Hohnack s'élève au sommet d'un massif haut de 900m. Il est constitué d'une enceinte polygonale entourée d'un fossé et d'une contrescarpe. L'entrée se fait dans le mur nord par une barbacane avec pont levis et deux portes en plein cintre. L'enceinte est renforcée par trois tours, deux tours carrées au sud et à l'ouest et une tour ronde à l'est. A l'intérieur de l'enceinte un donjon carré isolé, en pierre de taille à bossages, auquel est accolé un puits (à la margelle reconstruite), taillé dans le rocher. Contre le mur nord à côté de l'entrée se trouvait le logis, dont seuls subsistent des vestiges au sol. Une grande pierre, où figurent les armes des Ribeaupierre, est posée sur le sol et pourrait avoir servi de linteau à une porte ou à une cheminée. Contre le mur sud s'élevaient les écuries. Dans la tour ronde à l'est un escalier intérieur en vis relie les deux niveaux des chambres de tir. Les pierres à bossages du donjon, des tours carrées et du mur d'enceinte portent des trous de levage et des marques de tâcheron. Les dispositions principales du château sont connues par un plan dressé en 1655 ainsi qu'une élévation du mur nord. Sur cette élévation figure un campanile sur la tour est, signalant la présence d'une chapelle.

Éléments protégés MH : les ruines du château de Hohenack (petit Honack) : classement par arrêté du 19 août 1905.

château de Hohnack 68910 Labaroche, situé au lieu-dit le Petit Hohnack, propriété de la commune, visite des extérieurs, vestiges.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.