châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Haut Ribeaupierre
 
 

              Le site occupant le sommet d'un massif montagneux dominant la ville de Ribeauvillé a sans doute été occupé aux époques hallstattienne et gallo-romaine. La première mention du château médiéval date de 1254, où il est appelé "Altenkastel", qui peut se traduire par château vieux ou château haut. Le donjon pourrait dater de la première moitié du XIIIe siècle, de même que la courtine ouest. Le logis, situé contre le mur bouclier nord, semble avoir été construit au XVe siècle. A cette époque le château ne servait pas de résidence, mais de prison à différents personnages connus ou à des sorcières et des juifs. L'entrée sud fut doublée au XVIe siècle, composée de deux portes successives à ponts-levis, la première protégée par une canonnière. A l'est de l'entrée, une citerne a gardé sa voûte à nervures. Le château fut abandonné après le XVIe siècle, sans doute durant la Guerre de Trente Ans. Une restauration fut effectuée au XIXe siècle par l'architecte Charles Winkler, qui fit consolider les maçonneries et restaurer le couronnement du donjon, dont les merlons furent remontés en briques. Restauration complète en 1999-2000.
L'édifice actuel se compose d'un bâtiment d'entrée à deux portes successives, donnant accès à la cour longeant un mur rattaché au donjon circulaire. Un mur plus récent se poursuit depuis le donjon vers le nord, formant une courtine à deux angles droits, qui abrite le logis, dont les murs intérieurs ne sont plus visibles. La courtine nord est percée de plusieurs ouvertures rectangulaires et munie de corbeaux. En contrebas de la courtine, une basse-cour est envahie par la végétation. Le bâtiment d'entrée est un logis en moellons de grès, percé d'une porte en plein cintre, inscrit dans un encadrement rectangulaire appareillé, qui ouvrait sur un pont-levis, dont la présence est attestée. Le donjon de plan circulaire est bâti sur le rocher, en pierres de taille à bossages en grès rose. En contrebas du donjon, une courtine s'élève sur plusieurs mètres de hauteur. Le mur ouest a conservé deux niveaux de corbeaux marquant l'emplacement des étages du logis.

Éléments protégés MH : les ruines du château de Haut Ribeaupierre : classement par arrêté du 1er octobre 1841 et par J.O. du 16 février 1930.

château-fort de Haut Ribeaupierre 68150 Ribeauvillé, visite des extérieurs.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.