châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d'Isenbourg
 
 

 L'existence d'un château à cet emplacement remonte à l'époque mérovingienne ; il devint la propriété des évêques de Strasbourg à la suite d'une donation faite à St Arbogast par le roi Dagobert. Rouffach étant devenu le centre des possessions de l'évêché dans le sud de l'Alsace, il servit de résidence aux évêques lors de leur venue à Rouffach et à leur bailli. Un édifice existait au XIIe siècle, détruit en 1199. Reconstruit, il fut relié à l'enceinte de la commune en 1380. Les évêques Guillaume de Honstein et Jean de Manderscheid le firent restaurer au XVIe siècle, il ne comportait encore que l'ancien château au donjon médiéval, auquel on avait ajouté un corps avec un pignon à redents. En 1612, l'archiduc Léopold V entreprit la construction d'un nouveau château, en forme de fer à cheval. L'architecte de l'évêché, Christophe Wambser fut chargé de la réalisation. Les travaux eurent lieu de 1612 à 1617, la décoration intérieure étant à peu près achevée en 1626. Vendu à une famille de Neuf-Brisach en 1792, il fut détruit en 1822 et remplacé par une maison de campagne. En 1885 le viticulteur et maire de Rouffach, M.Ostermeyer, fit bâtir un nouveau bâtiment sur les fondations de l'ancien château du XVIIe siècle, dont il conserva les caves voûtées, avec une porte à chambranle sculpté et un vestige de tourelle d'escalier. Vers 1980, le château fut transformé en hôtel-restaurant.
L'enclos du château comprend un logis principal (du XIXe siècle) construit sur un sous-sol voûté en berceau du XVIIe siècle. Bâtiment en maçonnerie avec une aile en briques apparentes. Terrasse à l'est du XIXe siècle. Un corps perpendiculaire au nord ne conserve qu'un sous-sol voûté en berceau, les parties au-dessus du sol ont été détruites. Dépendances à l'entrée du château du XIXe siècle, portant une pierre remployée datée 1460. En contrebas trois tourelles du XIXe siècle abritent des escaliers en vis permettant l'accès pédestre au château. Le logis principal a conservé au sous-sol une porte à chambranle sculpté, avec pilastres cannelés et chapiteaux ioniques du XVIIe siècle (dans le mur sud) et une tourelle d'escalier vers le rez-de-chaussée, avec escalier en vis à noyau. Au rez-de-chaussée plafonds peints de fleurs et d'oiseaux. Tourelle d'observation à l'angle sud-ouest. Sur l'élévation ouest panneau sculpté des armes de l'archiduc Léopold V de Habsbourg (administrateur de l'évêché de Strasbourg). Les vestiges du château fort médiéval sont pratiquement inexistants : on distingue son pourtour au sud du logis, on y a creusé la piscine de l'hôtel. Au sud de cet ensemble de bâtiments on voit le vestige du fossé, une tour presque entièrement écroulée et le début du mur d'enceinte de la ville qui rejoint celui du château.

château d'Isenbourg, C.R. dit Hinterschlosspfad, 68250 Rouffach, tel. 03 89 78 58 50, hôtel restaurant sur la route des vins d'Alsace, au coeur du vignoble, il surplombe la vieille ville de Rouffach.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.