châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Château de Chambon
 
 
 
 

         Situé dans la vallée du Haut-Allier, entouré d'un parc bien entretenu, le château du Chambon apparaît comme une importante maison-forte du XVe siècle humanisée au cours des siècles et dotée au XIXe siècle d'un décor de boiseries très soignées. Le château du Chambon fut édifié au XVe siècle par la famille de Blau connue dès 1160 pour ses possessions dans la région de Brioude. C'est en effet en 1409 que Guillaume de Blau, seigneur de Gibertès, Auvers et Cronce, acheta la seigneurie du Chambon et abandonna son château de La Roche-Blau au profit de ce lieu du Chambon, au climat moins rude. La famille s'éteignant au XVIIe siècle avec Françoise de Gibertès, le château fut vendu à un bourgeois de Langeac, Jean Véal. Sa descendance le possédait encore à la Révolution. Jean Balthazar Véal de Blau, brillant officier de l'armée de Condé se montra hostile au nouveau régime, et dut émigrer. Ses biens furent placés sous séquestre mais il rentra en France sous la Restauration et devint maire de Langeac. Décédé sans postérité, il céda ses biens à Messieurs de Lastic et de Chazelles. Le château changea ensuite plusieurs fois de propriétaires. Il semble que, peut-être à la suite d'un effondrement, au cours de la première moitié du XIXe siècle, une terrasse ait été construite en moellons en guise de contrefort sur l'angle sud-ouest et devant la façade sud. Il semble également qu'à la fin du XIXe siècle, d'autres travaux aient été entrepris : sur la façade nord, une ouverture fut percée au niveau du premier étage afin d'aménager un passage direct sur le parc ; cette ouverture, réalisée en style néo-gothique, s'ouvrait dans le vide et était reliée au jardin par un pont-levis ; différents aménagements intérieurs furent effectués, notamment l'installation de vastes cheminées, dans le salon et la salle à manger ; l'une d'elles fut installée devant une des baies gothiques de la façade est ; sans doute à la même époque ou plus récemment, fut ajouté sur la façade sud, devant la terrasse du premier étage, un petit bâtiment servant de garage. A partir de 1930, date à laquelle il fut vendu à monsieur Ripert d'Alauzier, il ne fut plus entretenu. Les propriétaires suivants, entreprirent d'importants travaux sans pouvoir les achever. A partir de 1946, les propriétaires actuels s'efforcèrent d'agrandir le parc, de l'aménager et de réaliser dans le château les travaux nécessaires.
Le château se situe à la limite du hameau du Chambon, à deux km au sud de Cerzat. Un assez grand parc aménagé, traversé par une allée d'accès et ceint d'un grand mur entoure le château. Le plan du château est très simple : rectangulaire avec une grosse tour d'angle au nord-ouest et une tourelle d'escalier demi hors-oeuvre au centre de la façade sud. Les façades du château sont d'un aspect sobre et assez rustique. Seule la façade principale sud est en pierre appareillée ; les autres sont petites, en moellons, et ont perdu l'enduit qui les revêtait. La toiture est soutenue, sur tout son pourtour, y compris celui des tours, par une rangée régulière de corbeaux à trois ressauts. La façade sud, est la façade principale, sur cour. Elle a été repercée de grandes ouvertures régulières sur trois niveaux. Au centre, la grosse tour d'escalier, à base talutée, a conservé ses baies d'origine avec encadrement mouluré ainsi que sa porte d'entrée qui s'inscrit dans un encadrement en arc brisé dont le tympan monolithe était orné d'armoiries - bûchées depuis. La façade ouest est surtout marquée par la présence sur son angle de la grosse tour ronde qui, du côté ouest, n'est percée que de quelques meurtrières. La façade nord possède des ouvertures moins nombreuses et plus disparates ; seule s'en distingue la porte d'entrée à encadrement mouluré en accolade. Sur cette façade l'entrée se fait au niveau du premier étage par l'intermédiaire d'une passerelle en bois autrefois pont-levis qui relie le jardin à cette porte d'entrée. La façade est a conservé quelques baies anciennes dont une à traverse. Les intérieurs conservent outre un escalier à vis en pierre, de belles portes en bois du XVIe siècle, dans des encadrements moulurés, aux angles adoucis. Ces portes présentent des panneaux rectangulaires ornés de sortes de rosaces sculptées ; celle du premier et du troisième niveau est la plus ornée, la partie médiane comportant également un décor de feuillage ovoïde. Au rez-de-chaussée, la salle-à-manger, redécorée au XIXe siècle, possède un plafond à la française et une cheminée monumentale en bois aux piédroits cannelés et au linteau à moulures droites superposées ; au-dessus le coffrage de la hotte est également orné de fortes moulures géométriques. Au premier étage, le salon conserve une cheminée, de dimensions beaucoup plus modestes, également en bois mais de style XVIIe siècle, avec des piédroits ornés de consoles portant une tête de lion en guise de chapiteau et avec un linteau très richement sculpté de sphinx ailés, de feuillages et, au centre, d'une tête casquée. Au-dessus un trumeau en bois intégrant un miroir et une peinture de paysage. Le bureau, comporte, comme au rez-de-chaussée, une cheminée de type monumental, en bois. La hotte est ornée d'une peinture de nature morte (bouquet dans un vase).

Éléments protégés MH : le château en totalité : inscription par arrêté du 28 juillet 1998.

château du Chambon 43380 Cerzat, ouvert au public, visites ?

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.