châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Cromières
 
 

        A l'extrémité d'une pelouse que bordent deux longues ailes de dépendances flanquées de colombiers à poivrière, le château de Cromières forme une silhouette inhabituelle en Limousin. Le corps de logis à deux avant-corps symétriques, et dont les trois niveaux sont éclairés de hautes fenêtres en travées régulières, est couronné d'une frise de merlons à oreille, alternativement hauts et bas, qui cache une toiture basse en simulant des terrasses au crénelage de fantaisie. C'est après un début d'incendie, vers 1852, que cette couverture fut posée. Deux ailes basses contiguës abritent, sous un toit brisé, des pièces de service et la chapelle. Le motif des merlons couronne également deux tours bâties contre l'avant-corps de gauche: une tour d'escalier octogonale dans l'angle et une tour semi-circulaire, en avant du logis, reste d'un édifice fortifié antérieur, datant du XIIIe siècle peut-être. Le château était en effet une seigneurie, qualifiée de châtellenie au XVe siècle, dépendant de la vicomté de Rochechouart, et qui appartint à la famille de Pompadour entre le milieu du XIVe et de la fin du XVe siècle. Vers 1520, le président Jean de Selves, nouvel acquéreur du domaine, entreprit des travaux de modernisation, amplifiés aux XVIIe et XVIIIe siècles par la famille de Bermondet, propriétaire jusqu'à nos jours. Un bâtiment agricole, près du château, présente un pignon percé d'une porte cochère, surmontée d'une fenêtre à arc en plein cintre et d'une coursière basse dans un mur gouttereau, interrompue par des renfoncements. Ces derniers correspondent peut-être à d'anciennes meurtrières, transformées en fenêtres élargies, puis murées. Plutôt que de la chapelle castrale primitive, il doit s'agir d'une grange aménagée pour la défense armée. Ayant servi de lieu de réunion aux nombreux protestants de la région de Rochechouart, elle a gardé son surnom de Temple.

Éléments protégés MH : le château ; la chapelle ; les dépendances et leurs tourelles ; le bâtiment appelé Le Temple ; l'ancienne chapelle castrale : inscription par arrêté du 7 janvier 1992.

château-fort de Cromières 87150 Cussac, propriété privée, ne se visite pas, visible de l'extérieur.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement Monsieur Daniel Vanet pour les photos qu'il nous a adressées pour illustrer cette page.

 
 
 
 
Château de Cromières Cussac Château de Cromières Cussac Château de Cromières Cussac 
 
 
Château de Cromières Cussac Château de Cromières Cussac Château de Cromières Cussac  Château de Cromières Cussac
 
 
 
Château de Cromières Cussac  Château de Cromières Cussac
 
 
Château de Cromières Cussac Château de Cromières Cussac  Château de Cromières Cussac
 
   
 
 
 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.