châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d'Ourout
 
 

     La seigneurie d'Ourout est mentionnée depuis 1080. Le Doumec d'Ourout était un fief noble exempt de redevance monétaire, qui dépendait directement du Comte de Bigorre à qui il devait un soutien militaire. Ourout était un village indépendant avant d'être rattaché à Argelès. Le château occupait une butte, face à l'église, et il était entouré de granges, de bordes et de vergers. Successivement agrandi par ses propriétaires, il a cependant conservé l'allure d'une forteresse féodale. En 1833, Maxime de Roquette Buisson devient propriétaire du château par son mariage avec Marie de Saint-Pastous, descendante directe des familles seigneuriales du lieu. Maxime de Roquette Buisson s'adresse à l'architecte tarbais Jean-Jacques Latour, installé à Tarbes depuis 1842, pour la réhabilitation de son château. L'architecte aménage les ailes nord et ouest de l' ancien logis et recompose la volumétrie de l' aile est. Les ouvertures sont restaurées dans le style médiéval ou renaissance grâce à de nombreux remplois conservant la cohérence de la demeure. Ce parti habile est également adopté à l'intérieur. Dans le jardin, une ancienne grange est transformée en chapelle pour accueillir les collections d'art religieux local réunies à cette période par le propriétaire.
Le château est implanté sur une hauteur (ancienne motte féodale ou butte morainique ?) adossée au flanc occidental de la vallée, au pied du Soum d'Ourout. Il domine la ville ancienne d'Argelès ainsi que la nouvelle ville thermale qui s'étend en fond de vallée. Le château est une vaste et massive construction aux contours irréguliers, qui conserve l'empreinte de la demeure féodale. Les aménagements successifs ont ajouré l'édifice (tours et donjons) grâce à des baies d'époque renaissance ou XVIIe siècle. Les aménagements d'époque romantique ont multiplié les remplois tant dans les baies que dans les éléments défensifs (bretèche, mâchicoulis). La végétation grimpante qui tend à recouvrir les façades accentue le caractère romantique de la restauration et l'ancrage du bâtiment dans son écrin de verdure.

Éléments protégés MH : le château, le parc et la chapelle : inscription par arrêté du 6 décembre 1995.

château d'Ourout 65400 Argelès-Gazost, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.