châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de la Choltière
 
 

 Au Blanc la mise en place du paysage urbain commence avec la constitution au Xe siècle de la double seigneurie du Donjon, ou des Hautes Tours, et de celle qui prit au XIIe siècle le nom de Naillac. Leurs deux châteaux, construits sur la même hauteur en rive gauche de la Creuse, voisinant avec leurs enceintes respectives, avec l'église paroissiale fortifiée Saint-Cyran et l'église paroissiale Saint-Etienne, furent à l'origine de la ville haute, bâtie sur les pentes. Ses rues présentent de nombreux édifices, hôtels ou maisons, dont les façades portent les traces de leur évolution depuis le XVe siècle. La ville basse, avec un pôle d'habitat autour du prieuré Saint-Génitour, est entourée d'un mur d'enceinte à partir du XIIe siècle. Elle s'est développée comme lieu de la bourgeoisie, du commerce et des activités artisanales, transformation urbaine sensible dès le XVe siècle.
Même si l'actuel château de la Choltière ne fut construit qu'en 1844, date portée sur la façade, La Choltière est bâtie sur l'emplacement d'une ancienne seigneurie qui appartenait, au début du XIXe siècle, à M. Gastebois d'Insac, ancien sous préfet du Blanc. Il fut la propriété de M. Randon de Pully avant la première Guerre Mondiale. La construction est demeurée inchangée depuis l'origine, exceptée l'adjonction d'un portique sur la façade postérieure en 1983. Elle se compose d'un corps de bâtiment rectangulaire à un étage couvert d'un toit à croupe d'ardoise. La façade ouest, où se concentre l'essentiel du décor, présente une élévation ordonnancée à sept fenêtres par niveau. L'axe central à trois travées est délimité par deux pilastres soutenant un fronton triangulaire. Son tympan est percé de deux petites baies en plein cintre jumelées, cernées d'un décor de pilastres, d'ailerons à volutes, surmonté d'armoiries. Deux lucarnes, comportant un décor moindre, encadrent l'ensemble. La façade est accostée à chaque extrémité d'une tour octogonale coiffée d'un toit à l'impériale. (1)

château de la Choltière 36300 Le Blanc, six chambres d'hôtes décorées avec goût proposées à la location.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de l'Indre" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 


(1)  
     Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis, l'Indre, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.