châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Chézal Garnier

  Mouvant en plein fief du duché de Châteauroux, Chézal-Garnier dut appartenir pour partie à l'abbaye de La Prée. En 1567, le fief est acheté par Catherine Robert au seigneur de Neuvy-Pailloux, ensuite il passe en 1668 à Pierre Fouton. Il est acquis en 1757 par Michel Pâtureau, conseiller du roi, et greffier en chef de l'élection de Châteauroux. L'actuelle construction, comprenant un logis, une chapelle et des dépendances fut réalisée vers 1770 par son gendre, Philippe Cornuau, échevin de Châteauroux et directeur du domaine du duché, puis passa à sa fille, Mme Desjobert du Bessin. La propriété demeura dans cette famille jusque dans les annees 1960. (1)


château de Chézal Garnier 36100 Neuvy Pailloux, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci..

 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

(1) Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis, l'Indre, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr 
Sur le site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les
châteaux avec salles pour réceptions
,voustrouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon en péril
et les Châteaux du val de Loire, nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg :
châteaux Étrangers !
  
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.