châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château du Clos Lucé
 
 

            Le terrain sur lequel s’élève aujourd’hui le Clos Lucé fut donné en 1214 aux religieuses du prieuré de Moncé par le seigneur d’Amboise, Sulpice III d'Amboise. Le 2 mai 1471, le domaine fut vendu à Etienne le Loup, valet de chambre, maître d’hôtel, conseiller du roi Louis XI et bailli d’Amboise. Les bâtiments tombant en ruine, c'est lui qui donna au clos son aspect actuel, avec sa tour carrée, sa guette reliée, à l'aile droite du bâtiment, par une galerie couverte et ses murs bientôt percés de fenêtres gothiques. Le 22 novembre 1490, Charles VIII racheta le manoir du Clos Lucé pour la somme de 3500 écus d’or, à Etienne Le Loup, et il fit construire une chapelle. Son épouse, Anne de Bretagne vécut au Clos Lucé jusqu'à son départ pour Blois. Charles IV d'Alençon et Marguerite de Valois s'y installèrent en 1509. En 1515, le duc d'Alençon vendit le Clos Lucé à la mère de François Ier, Louise de Savoie.
En 1516, Léonard de Vinci quitta Rome accompagné de Francesco Melzi, Salai et de son serviteur Batista de Vilanis pour venir vivre en France, acceptant l'hospitalité de François Ier, le Roi mit à sa disposition le manoir du Clos Lucé. Le 15 octobre 1517, Léonard de Vinci reçut la visite du cardinal Louis d'Aragon. Son secrétaire Antonio de Beatis, décrit dans son Itinerario, "messer Léonard de Vinci, vieux de plus de 70 ans, excellentissime peintre de notre époque, qui montra trois tableaux à Notre Seigneurie, surtout un, d'une Dame florentine, faite au naturel, à la demande de feu le Magnifique Julien II, un autre de saint Jean-Baptiste jeune, et une Vierge à l'Enfant, qui sont sur les genoux de sainte Anne, il est vrai qu'en raison d'une paralysie de la main droite, on ne peut plus attendre de chef-d'œuvre de sa part". Le 19 juin 1518, une fête fut organisé au Clos Lucé, reprenant certaines des idées que Léonard de Vinci avait utilisées pour la Fête du Paradis à Milan, le 13 janvier 1490. Un chapiteau fut monté et une toile bleu fut dressée, figurant les planètes, le soleil, la lune et les 12 signes du zodiaque. Léonard de Vinci mourut au Clos Lucé le 2 mai 1519.
Louise de Savoie reprit alors possession des lieux. Philibert Babou de la Bourdaisière et son épouse, surnommée la belle Babou (une des favorites de François Ier), y résidèrent à partir de 1523. Michel de Gast, qui était devenu le gouverneur d'Amboise grâce à la faveur d'Henri III, devint propriétaire du domaine de Lucé en 1583. Le château revint dans la maison d’Amboise en 1636. Il y resta jusqu’en 1812. Le manoir devint alors la propriété de la famille Saint Bris. Le comte Hubert Saint Bris (le père de Gonzague Saint Bris) décida de l’ouvrir au public en 1954.

Éléments protégés MH : le château en totalité : classement par liste de 1862 et par Journal Officiel du 18 avril 1914.

manoir du Clos Lucé 37400 Amboise, tel. 02 47 57 00 73, ouvert au public toute l'année, visites en janvier de 10h à 18h, de juillet à août de 9h à 20h, de février à juin et septembre à octobre de 9h à 19h, de novembre à décembre de 9h à 18h, fermé le 25 décembre et le 1er janvier.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster B-E,
photos ci-dessous interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander.

 
 
 
 
manoir du Clos Lucé à Amboise  chateau du Clos Lucé à Amboise  chateau du Clos Lucé à Amboise
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.