châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Cravant
 
 

    Cravant était une châtellenie relevant directement du roi et possédant les droits de haute, moyenne et basse justice. Le premier seigneur connu est Geoffroy dit Foucaud en 1045. Le château dont on ignore la date de première construction a été profondément remanié au XVIe siècle. Les fondations d'une tour carrée du XVe siècle ont été mises au jour en 1931 par le chanoine Audard. Une partie du logis du XVe siècle est aujourd'hui ruinée ; les vestiges de la cheminée que l'on voit à l'étage sur le mur nord de la grange actuelle laissent penser qu'il s'agissait de l'ancienne grande salle. Vers 1560 Adam de Hodon fait édifier un pavillon comportant deux chambres, une tour en éperon couronnée de mâchicoulis et une tour d'escalier. Dans un aveu rendu au roi en 1595 Jehan Lenain mentionne qu'il a fait construire plusieurs bâtiments, portail, deux ponts levis, pavillon derrière, batteries et fossés, plusieurs chambres, greniers, celliers, boulangerie, écuries et jardins "faits de terre rapportée pour accompagner mon dit chastel parce que jamais il n'y en avait eu à cause de la hauteur". Les divers bâtiments étaient disposés en U autour d'une cour carrée cernée de fossés. L'accès se faisait à l'est par un double pont-levis. Côté nord se trouvaient un four à pain et des étables ; côté sud une chapelle, une bergerie et des étables. Deux pavillons flanquaient les angles nord-est et sud-est. Tous les bâtiments au sud ainsi que les deux pavillons d'angle ont disparu à une date indéterminée mais avant 1832, date du premier cadastre. Le cavalier sud-ouest a disparu également. Le château entre dans la famille d'Orléans en 1626 par le mariage de Marie de Bourbon, duchesse de Montpensier, dame de Cravant, avec Gaston Jean-Baptiste de France, duc d'Orléans et frère de Louis XIII. Leur fille Anne-Marie-Louise d'Orléans lègue par testament du 27 février 1685 une partie de ses biens à Philippe, duc d'Anjou puis duc d'Orléans, frère de Louis XIV, parmi lesquels se trouve la terre de Cravant. A sa mort en 1701 son fils Philippe II, duc de Chartres puis d'Orléans "le Régent" hérite de la terre de Cravant et en cède l'usufruit à son aide de camp Joseph de la Flotte de la Crau en 1717. A la mort de Philippe II en 1723, l'héritage revient à Louis, duc de Chartres puis d'Orléans, qui confirme l'usufruit de la châtellenie de Cravant à Joseph de la Flotte de la Crau jusqu'à la mort de celui-ci en 1743. Louis récupère alors le domaine qu'il revend en 1750 à Alexis Barjot de Roncée, seigneur de Panzoult. A la Révolution le château, qui n'était déjà plus qu'une ferme, est saisi et vendu comme bien national le 3 thermidor An IV (21 juillet 1796).
La défense était assurée non seulement par des fossés que l'on franchissait à l'est par un double pont-levis, mais aussi par deux pavillons en forme de tour bastionnée. Le corps de logis et sa tour d'escalier sont percés de canonnières ovales. La tour en éperon qui assure la défense à l'ouest possède les mêmes ouvertures ainsi que des archères. Tour d'escalier et tour en éperon en pierre de taille ; logis et dépendances en moellon. Tour d'escalier couverte d'un toit en pavillon en ardoise. Toit à longs pans en ardoise sur le logis. La grande salle transformée en grange est à demi ruinée ; les vestiges d'une cheminée subsistent à l'étage. Dans la partie nord-est de la cour se trouve une casemate voûtée en berceau et soigneusement appareillée, d'où part un escalier desservant une seconde galerie située environ trois mètres plus bas, orientée perpendiculairement à la première et longue d'environ six mètres. Elle débouchait dans le fossé nord mais l'issue est maintenant obstruée ; un puits d'aération est placé à son extrémité sud.

Éléments protégés MH : le château de Cravant, dit Le Vieux Château : inscription par arrêté du 11 juillet 1945.

château de Cravant 37500 Cravant-les-Côteaux, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.