Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Loches
chateau de loches logis royal

   La forteresse de Loches est particulièrement impressionnante avec son donjon rectangulaire de près de 40 mètres de hauteur qui en fait l'un des plus hauts donjons encore en place et ses contreforts hémi cylindriques. Une analyse a permis de dater avec précision la date de la construction (1013-1035) et de l'attribuer à Foulques Nerra comte d'Anjou, qui bâtira une douzaine de donjons dans la région. La forteresse devient anglaise avec l'avènement des Plantagenêts sur le trône d'Angleterre : Henri II Plantagenêt y ajoute l'enceinte en 1154, dans le cadre de son conflit avec son père, Richard Coeur de Lion s'empare du Château avec l'aide de Philippe Auguste. Profitant de la captivité de Richard Coeur de Lion au retour de la troisième Croisade, le traité de Mantes conclu en 1193 avec Jean sans Terre, confie la place à Philippe Auguste.

   Un an plus tard Richard Coeur de Lion assiège le castrum et le contrôle après seulement trois heures de combat ! Philippe Auguste s'empare ensuite du château de Loches en 1205, après un siège qui durera une année, la forteresse restera désormais sous contrôle français (les anglais assiégeront en vain le château durant la guerre de Cent Ans). Charles VII y reçoit régulièrement sa favorite, Agnès Sorel. Le tombeau de la première maîtresse Royale officielle est conservé dans la Tour de la Belle Agnès.
C'est également à Loches, en 1429, que Charles VII reçoit Jeanne d'Arc, quelques jours après que cette dernière ait repris la ville d'Orléans aux anglais, (une entrevue avait eu lieu à Chinon deux mois auparavant). Celle-ci l'incite à se rendre à Reims pour recevoir le sacre...

forteresse de loches
donjon de loches

      Le donjon sert de prison d'Etat et le roi y installe ses fameuses cages de fer, appelées fillettes, qui doivent leur nom à leur extrême exiguïté. On citera parmi les prisonniers de marque qui y ont été enfermés, le duc de Milan et un ministre de Louis XI, puis le cardinal de la Balue, inventeur des fillettes. Jusqu’en 1924, le château de Loches garde sa fonction carcérale, permettant indirectement le maintien du site en état, au début du XXe siècle, sous la surveillance d’un gardien amateur d’archéologie, les prisonniers dégagent une partie des souterrains au sud de l’enceinte.


château de Loches 37600 Loches, tél. 02 47 59 07 86 - Fax. 02 47 59 01 36. Ouvert tous les jours du 1er avril au 30 septembre de 9h à 19h et du 1er octobre au 31 mars de 9h 30 à 17h.
  
Notre site recense tous les Châteaux de France, si vous possédez des documents relatifs à ce château, (photos, architecture, historique...) ou si vous constatez une erreur, contactez nous, merci.
 
Nous remercions M. Vincent Tournaire du site http://webtournaire.com/paramoteurparapente.htm, pour les photos aériennes qu'il nous a adressées (photos interdites à la publication)

chateau de Loches
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 
Sur le site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les
châteaux avec salles pour réceptions
,voustrouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon en péril
et les Châteaux du val de Loire, nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg :
châteaux Étrangers !
  

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés