châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de la Bourdaisière
château de la Bourdaisière  Montlouis-sur-Loire

            Si la silhouette du château rappelle surtout la Renaissance, La Bourdaisière est bien antérieure au XVIe siècle. Dès le milieu du XIVe siècle le sous gouverneur de Touraine, le Maréchal Jean Ier le Meingre, fit édifier à l'emplacement du château une forteresse destinée à défendre les abords de Tours contre les anglais. De la forteresse restent les fossés les douves sèches au nord et à l'est du château, une tour d'angle ainsi qu'un escalier à colimaçon descendant dans les douves au sud est de la terrasse. Cette forteresse fût transmise par héritage pendant plusieurs générations jusqu'à sa première vente le 4 mai 1482, conservée aux archives départementales, la Bourdaisière était achetée par le maire de Tours, Louis de La Mézière. Le mariage, au château de la Bourdaisière de Marie Gaudin héritière de la Bourdaisière et de Philibert Babou, descendant d'une grande lignée de notaires de Bourges, marque le début d'une première période de prospérité.

 
Philibert Babou reçut François Ier de multiples charges et honneurs qui lui permirent d'asseoir sa fortune et de réaliser vers 1518, la reconstruction de la forteresse en une demeure campagnarde. Au décès de Marie Gaudin, veuve de Philibert Babou 14 ans plus tôt, le château revint à leur fils aîné Jean II, Grand Maître de l'Artillerie du Royaume, ministre de la Défense. En ces temps troublés de guerres de religion, il jugea préférable de fortifier le château dégageant les douves et en aménageant, vers 1567, la tour sud-est des remparts d'une caponnière munie de bouches à feu. En 1569, son fils aîné, Georges Ier Babou, Comte de Sagonne, en hérita et accueillait en 1598, Henri IV et Gabrielle d'Estrées de retour de Bretagne où venait d'être signé l'édit de Nantes. Au début du XVIIe siècle, le nouveau propriétaire de La Bourdaisière, le marquis Nicolas Gouffier de Crévecoeur, fit construire à l'emplacement de la basse cour médiévale les deux bâtiments en équerre constituant les écuries.

château de la Bourdaisière  Montlouis-sur-Loire
château de la Bourdaisière  Montlouis-sur-Loire

       Cette magnifique construction entraîna son propriétaire à la ruine et à vendre La Bourdaisière en 1674, le château connaîtra plusieurs propriétaires successifs. En 1768, le Duc de Luynes qui avait hérité de la Bourdaisière, l'échangea avec le Duc de Choiseul qui lui apportait la baronnie de Cinq Mars la Pile. Le domaine vivait ses dernières heures, lorsque le Duc de Choiseul fut exilé en son château de Chanteloup, il ordonna la destruction de la demeure que le Marquis de Crévecoeur avait édifié 120 ans plus tôt, ne laissant que le donjon et le manoir des Babou. Le château, propriété de la Duchesse d'Orléans, Adélaïde de Bourbon Penthièvre, fut confisqué au nom de la République, vendu comme bien national en 1794 à Armand Dubernad, négociant en vins, qui à son arrivée réalisa la construction d'un nouveau château, adossé au sud du manoir Babou, de style massif, seulement décoré par un portique central à l'antique. En 1802, les héritiers de Dubernad vendaient le château au Baron Joseph Angelier qui allait mener à La Bourdaisière une vaste campagne de restauration.


Le château de la Bourdaisière sera vendu en 1923 à une Américaine, Madame de Mérinville, qui embellit l'intérieur et l'extérieur. Acheté par un anglais en 1938, la demeure sera occupée par les Allemands, puis hébergera à la libération une école militaire. Rendu à ses propriétaires, le château fût ensuite laissé à l'abandon. En 1959, après la vente aux enchères de l'ensemble des meubles, il fut vendu à la commune de Montlouis qui y installa une maison de retraite, le château ne répondant plus aux normes de sécurité, il fut vendu en 1988 à Maître François Michaud qui le céda le 2 septembre 1991 aux Princes Louis Albert et Philippe Maurice de Broglie. En 2008, le prince Louis Albert de Broglie rachète les parts de son frère et devient le seul propriétaire du château de la Bourdaisière.

château de la Bourdaisière  Montlouis-sur-Loire
château de la Bourdaisière  Montlouis-sur-Loire


château de la Bourdaisière 37270 Montlouis-sur-Loire, tél: 02 47 45 16 31, les jardins sont ouverts au public du 1er avril au 30 octobre de 9h 30 à 19h. Le château de la Bourdaisière est ouvert toute l'année pour vos réceptions privées et professionnelles.


Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Photos sous licence photo©webmaster, libres de droit à condition de demander et citer la source (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.