châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Chateauvieux (Loir et Cher)
 
 

       Le château de Châteauvieux, qui abrite actuellement une maison de repos, est construit sur l'emplacement d'une ancienne villa gallo-romaine. Plus tard le château fort, qui fut élevé à cet endroit, devint l’objet des incursions des Anglais, qui consentirent à l’évacuer en 1360 au traité de Brétigny. Gauthier de Château-Chalon, lieutenant du comte d’Auxerre, s’en porta acquéreur, mais ne pouvant le payer, le château fut rasé. Entre 1385 et 1395 Pierre de Velors céda les terres de Châteauvieux et de Péguignon à Loys Rouy, seigneur de Menetou-sur-Nahon, qui construisit une gentilhommière sur les ruines de la forteresse. Les Rouy conservèrent Châteauvieux jusqu’en 1525. Jeanne Rouy, sœur du dernier seigneur de Châteauvieux, l’apporta alors à son mari, Pierre de Voisines, et le ménage y édifia un ravissant petit château Renaissance qui constitue la partie centrale, malheureusement fort remaniée, du château actuel. Leur petite-fille, Renée de Voisines, épousa en 1575 Claude de Bonnafau, seigneur de La Bourgonnière (parroisse de Luçay-le-Mâle), qui devint ainsi seigneur de Châteauvieux. La famille de Bonnafau, qui était originaire du Quercy, en fit la seigneurie principale de sa branche aînée pendant deux cents ans. Imbert-Louis de Bonnafau, écuyer, rendit hommage de la seigneurie de Châteauvieux à Honorat de Beauvilliers, comte de Saint-Aignan, en 1599. Un Bonnafau fut lieutenant de cavalerie au régiment de Saint-Aignan, un autre capitaine au régiment de milices de Bourges et un autre capitaine au régiment de Charost.
La famille de Bonnafau a produit un doyen du chapitre de Saint-Aignan qui semble avoir eu des démêlés avec les Beauvilliers au XVIIe siècle. En outre de Châteauvieux, elle possédait les seigneuries de La Bourgonnière, Boisseloup, Le Foye, La Rousselière, Bachault, La Corbillière, Les Roches et La Chataignière. Au XVIIIe siècle, une Anne de Bonnafau fut propriétaire du château des Cognées, près de Luçay-le-Mâle, pendant quarante-cinq ans. En 1714, le mariage de Marie de Bonnafau avec Pierre de Forges, chevalier, seigneur de Barreneuve, fit passer Châteauvieux dans cette nouvelle famille. Ce ménage fit construire l’aile Louis XV qui joint le pignon de l’ancienne gentilhommière à celui de la partie Renaissance. Leur petite-fille, Augustine de Forges, ayant épousé en 1800 Pierre-Paul Royer-Collard, le célèbre orateur de la Restauration, celui-ci prit possession du château en 1821 après la mort de leur tante, Madame de Cambre. À sa mort en 1845, Royer-Collard fut enseveli dans le cimetière paroissial. Sa fille, Augustine, devenue en 1827 Madame Gabriel Andral, hérita de Châteauvieux. Paul Andral, son fils, ayant épousé Blanche Delius, celle-ci entreprit en 1881 de grandes transformations qui défigurèrent la façade Renaissance: elle fit supprimer la tourelle et son escalier intérieur et érigea en saillie une loggia fermée. Vers 1912, elle fit construire une grande tour qui flanque le pignon Renaissance et qui écrase de sa masse imposante la tour d’angle du XVIe siècle. À sa mort, survenue en 1925, Madame Andral légua Châteauvieux à une société philanthropique destinée à y accueillir des dames âgées qui auraient besoin de calme et de repos, sous la surveillance dévouée des religieuses de Notre-Dame-de-la-Providence de Blois.
Le château est formé de deux corps de bâtiments en équerre d'époques différentes, la partie Renaissance, d'une rare élégance, est ornée de fenêtres à meneaux et de lucarnes richement sculptées. Les tours agrémentées de motifs décoratifs, sont des rappels pacifiques des anciens mâchicoulis. Le château qui domine le village occupe la place d'un éperon rocheux, aménagé et barré, peut-être dès l'époque romaine. En 1998 le château se transforme en Maison de Retraite Médicalisée, grâce au partenariat établi avec la Caisse Régionale d’Assurance Maladie du Centre, le Département du Loir et Cher, l’Organic, la Cancava, la Mutualité Sociale Agricole du Loir et Cher, la Caisse des Dépôts et Consignations, qui ont assisté la Société Philanthropique tout au long du parcours administratif et financier engagé. Dans la chapelle du château, qui date du XVe siècle, se trouve une magnifique statue de pierre du XVIe siècle. Elle est certainement une des plus belles statues de France par l’expression de son visage rayonnant d’amour maternel et par ses formes douces et apaisantes. Cette chapelle était destinée à servir de nécropole aux corps des défunts nobles hommes et défuntes nobles dames de la seigneurie. A cette époque, elle était entièrement fermée de quatre murs, c’est au siècle suivant que le Sieur Jehan de Voysines fit ouvrir une large baie donnant sur le choeur de l’église.

château de Chateauvieux 41110 Chateauvieux, propriété privée, maison de retraite médicalisée, visible de l'extérieur.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux du Loir-et-Cher" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   

source des photos par satellite: https://www.google.fr/maps

   
 
 


(1)  
    Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis : le Loir-et-Cher, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.