châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Boën dit Château-Chabert
 
 

     Les sires de Couzan, seigneurs de Boën, fondèrent, sans doute au XIe siècle, l'église Saint-Jean-Baptiste sur l'axe de traversée. Vers 1250, le seigneur Guy Ier de Damas accorda une charte de franchise à la ville, ce qui favorisa son développement. Certains lieux-dits sont alors déjà connus pour leur vignoble. En 1314, Boën siège parmi les 13 villes libres du comté. En 1320, Amédée de Couzan obtient du roi et du comte l'autorisation de clore la ville (11 tours et 4 portes ; une tour subsiste). L'incursion des Anglais dans le Forez en 1357 n'épargne pas Boën. En 1381, Guy II de Damas parle de sa "maison forte nouvellement construite en ladite ville de Boën". En 1425, six consuls siègent à Boën. En 1434, le duc Charles Ier de Bourbon confirme la clôture de la ville et les habitants construisent une nouvelle église. Au XVe siècle sont signalées les premières auberges de Boën, le pilori et les fours banaux situés place de la République (les fours plus tard déplacés près du château), les pressoirs banaux et, en 1511, l'ancienne grenette. Chaque famille possédait dès le Haut Moyen Age un lopin de vigne aux alentours de Boën. Les moulins banaux étaient sur les bords du Lignon à Largentière et, bien plus tard, à Giraud. En 1554 fut élevée une chapelle à la sortie ouest de Boën au lieu-dit La Rocchy de Chauffaulx face à la Sablière, en un lieu d'où Céladon se serait jeté au Lignon. En 1510, Louis XII autorisa un marché hebdomadaire. Au XVIIIe siècle les hommes de loi étaient en nombre important : Boën était siège de justice avec juge, lieutenant et procureur fiscal, un greffier, deux huissiers, quatre procureurs et quatre notaires. Le château fut construit vers 1779.
Jacques Marie Punctis de la Tour devient seigneur de Boën en 1779 et dût faire reconstruire le château, des vestiges de la maison forte subsistent au rez-de-chaussée du pavillon sud-est. L'architecte d'origine italienne Michel Dal Gabbio, s'inspire de l'Hôtel Bouhier de Lantenay réalisé par Nicolas Lenoir en 1756 à Dijon. Le gros-oeuvre est achevé en 1781 ; Anthoine Zanis, plâtrier italien, est chargé de réaliser le décor de stuc de la façade pour octobre 1781. En 1794, les murs sont tendus d'indiennes, la salle à manger est dotée d'un poêle en faïence. En 1800, le château passe aux Chabert qui vendent le château à la commune le 9 juin 1934. De 1936 à 1958, il accueille de nombreuses structures. Il se dégrade suite à un incendie qui détériore la couverture, avant les travaux de restauration en 1980. Il est réaménagé en 2002 pour accueillir le musée de la Vigne. Balustres de l'escalier en fer à cheval en andésite; l'entrée se trouve à l'étage de soubassement par la rue des Martyrs de Vingré; la cuisine située à l'étage de soubassement est couverte par une voûte à huit arêtes, l'annexe à la cuisine est couverte par une voûte à quatre arêtes et ouvre vers le jardin par deux lunettes percées de deux petites baies hautes ; le salon à l'italienne, dit la rotonde, est couvert par une coupole.

Éléments protégés MH : le château : classement par arrêté du 9 septembre 1943. La cour d'honneur, les pavillons d'angle, la grille d'entrée : inscription par arrêté du 16 novembre 1989.

château de Boën dit Château-Chabert, rue de Clermont, 42130 Boën sur Lignon, propriété de la commune, abrite le musée de la Vigne, ouvert au public du mardi au dimanche de 14h à 18h. En juillet et en août, il est ouvert également le matin de 10h à 12h (excepté le dimanche).

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement M. Claude Moritel pour les photos qu'il nous a adressées pour illustrer cette page.

 
 
 
 
 Château de Boën
Château de Boën
Château de Boën 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.