châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Chabet
 
 

     Le fief de Chabet est mentionné dès 1389. Il passe ensuite à la famille Papon (Philippe Papon est "seigneur de Chabet" en 1620), puis aux Chassain au début du XVIIIe siècle. La demeure a vraisemblablement été construite au XVIIe siècle. Elle comportait alors un corps central, flanqué de pavillons de part et d'autre de la façade nord donnant sur un clos (rappelant le plan de la demeure des Chassain au bourg de Marcilly). Les pavillons latéraux de la façade antérieure, au sud, ont été rajoutés lors d'une campagne ultérieure, certainement dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, après le mariage de Marie-Antoinette Chassain avec Antoine Boulet des Sarins, dont les armoiries figurent sur les girouettes qui surmontent les toits des pavillons. Ils sont venus s'appuyer contre la façade originelle des pavillons nord, masquant les fausses fenêtres qui y étaient peintes. Les menuiseries sont assemblées avec des fiches datées de 1780. Le fronton triangulaire qui marquait l'axe de la façade a été abattu au milieu du 20e siècle et les enduits refaits peu après (1957 sur la façade postérieure, 1974 sur la façade antérieure), recouvrant l'ancien enduit rose qui avait valu à l'édifice le surnom de "château rose".
Le bâtiment actuel présente un plan en H, avec un corps central formé de pièces en enfilade en simple épaisseur, flanqué de pavillons saillants. L'édifice est en pisé (à lits de faible épaisseur et joints verticaux) avec une gênoise sur le corps central et une corniche lattis de bois enduit sur les pavillons encadrant la façade nord. Les pavillons qui encadrent la façade sud sont bâtis en moellons de grès avec des chaînes d'angle en pierre de taille, avec une corniche en granite. Les encadrements des baies sont en granite au rez-de-chaussée et en bois aux niveaux supérieurs. Le corps de bâtiment central est couvert d'un toit à longs pans en tuiles creuses, les pavillons de toits à croupes en tuiles plates en écailles. L'escalier tournant à retours avec jour occupe la travée centrale. Il est construit en maçonnerie au rez-de-chaussée puis en bois à partir du palier du 1er étage. On lit encore des traces d'enduit extérieur rose orné d'un faux appareil, avec des fausses fenêtres sur les pavillons. Au rez-de-chaussée, dans l'angle nord-est, se trouve une petite pièce voûtée d'arêtes (salle d'archives ou chapelle ?).

château de Chabet 42130 Marcilly le Châtel, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement M. Claude Moritel pour les photos qu'il nous a adressées afin de réaliser cette page.

 
 
 
 
 Château de ChabetMarcilly le Chatel  Château de ChabetMarcilly le Chatel
 
 
 
Château de ChabetMarcilly le Chatel
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
 
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.