châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Leignec
 
 

 Le lieu de Leignecq est mentionné en 1227 et le château en 1287 comme bien des seigneurs de Saint-Bonnet. En 1290 il appartient aux Rochebaron. Le donjon et le logis remontent probablement au 13e siècle, et sont donc l'oeuvre de l'une ou l'autre de ces familles. En 1374, il passe dans la famille d'Apinac et en 1400 dans celle des Châteauneuf de Rochebonne qui, dans la deuxième moitié du 15e siècle, réalise une restauration générale : les baies du donjon sont modifiées et le couronnement semble avoir été repris, le logis est complètement remodelé, l'enceinte de la basse-cour est rénovée et munie d'archères canonnières, la barbacane est ajoutée. Le bâtiment conservé dans la basse-cour et la terrasse qui prolongeait la cour datent peut-être de cette époque. Le 6 septembre 1800, les Flachat d'Apinac, propriétaires depuis 1747, vendent le logis et les ruines des autres bâtiments autour de la cour avec leurs annexes à 13 cultivateurs, la basse-cour étant déjà occupée par des maisons particulières. En 1803, un corps en appentis est ajouté au sud du logis (porte la date). En 1866, la fabrique acquiert le donjon et le fait aussitôt transformer en clocher : le mur oriental est remonté sur une partie de sa hauteur et le dernier niveau, destiné à abriter les cloches, est entièrement refait. En 1871, la partie orientale du logis et le corps ruiné attenant au donjon sont démolis pour faire place à la nouvelle église.
Donjon : cinq niveaux, le 1er de plan intérieur circulaire couvert d'une coupole, le troisième et le quatrième présentant des vestiges de coupoles, sans doute polygonale pour le troisième, sur pendentifs pour le quatrième, accès primitif par deux portes au troisième niveau, traces d'escalier extérieur en charpente pour l'accès nord, escalier extérieur droit en pierre du XIXe siècle pour l'accès sud, élévations en partie en moellon et en partie en pierre de taille, cette dernière dominant nettement sur la face est, toit en pavillon. Logis : un étage carré, sous-sol voûté en berceau, murs en moellon, toit à croupe. Enceinte : en moellon.

Éléments protégés MH : le château de Leignecq (restes de l'ancien) : inscription par arrêté du 1er octobre 1937.

château de Leignec 42380 Merle-Leignec, église paroissiale ; presbytère et maisons.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.