châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Chervé à Perreux
 
 

      Les parties les plus anciennes du château remontent au XIIe siècle, du côte de l'élévation nord (vestiges de son enceinte et de deux tours rondes). Au Moyen-Age, la configuration du château est en effet défensive, avec une enceinte rectangulaire haute et fermée, flanquée de quatre tours rondes aux angles; à l’intérieur se trouvent le logis des Sires, des caves, des granges et des écuries. Chervé fait alors partie du domaine de Perreux, apanage des sires de Beaujeu et siège d'une importante exploitation agricole. A la Renaissance est édifiée une galerie s'ouvrant sur la cour intérieure, composée de cinq arcades surbaissées portées par des pilastres avec chapiteaux et bases moulurées; de cette galerie ne subsistent que les cintres des arcs surbaissés. Au XVIIe siècle, le corps de bâtiment nord est édifié au-dessus de l'ancienne enceinte, avec percement de fenêtres et rehaussement du comble. Au XVIIIe siècle, restauration de l'existant et aménagements intérieurs. Le château est vendu à l’État le 23 septembre 1954 par le colonel Monroe, dont la famille est propriétaire du château depuis 1848; le montant de la transaction s'élève à 2000000 de francs. Il est prévu dès l'année suivante d'y installer un établissement d'enseignement agricole, en réaménageant le château et réutilisant d'anciennes fermes installées sur le domaine, et en construisant de nouveaux bâtiments. La réalisation de ces derniers est confiée à l'architecte roannais Jacques Dubessy.
Le projet comprend d'une part le transfert de l’école ménagère agricole de Roanne, d'autre part la construction de bâtiments scolaires et d'un internat pour l’école d'agriculture d'hiver, également sise à Roanne. Cette école était destinée aux jeunes garçons ayant terminé leurs études primaires, où ils suivaient un enseignement à temps partiel sur la partie de l'année où ils ne sont pas mobilisés en tant que main d’œuvre dans les exploitations agricoles. Les nouveaux bâtiments vont donc comprendre trois sections d'enseignement: l'école d'agriculture d'hiver, une section d'enseignement agricole préparatoire aux écoles régionales d'agriculture et au B.E.P.C., et un centre d'apprentissage agricole, tandis que le château reste affecté à l'école technique d'enseignement ménager, destinée au jeunes rurales. La première série de travaux, réalisée pour le compte du Ministère de l'agriculture entre 1956 et 1958, est destinée à l'installation de l'école ménagère. Les relevés d'état des lieux et les plans d'aménagement du château et de ses deux dépendances sont réalisés par l’architecte entre 1954 et 1955, le devis estimatif est établi en 1956, le permis de construire accordé par la commune de Perreux le 12 septembre 1956. Les travaux sont achevés en 1958; un bâtiment agricole est construit à proximité du pigeonnier...
Le château est composé de trois corps de bâtiment en U autour d’une cour centrale, reconstruits sur les vestiges de quatre épaisses murailles qui formaient autrefois l’enceinte du château. Situé au nord, le corps de logis principal est flanqué de deux tours de plan circulaire dont l'une, au nord-est, est partiellement engagée dans la façade du corps de logis est. Ce dernier présente une tour d'escalier de forme polygonale avec baies à meneaux et traverses, dont trois pans sont en saillie sur la façade. Sa toiture polygonale est couverte en ardoise et couronnée d’un épi de faîtage. Le corps de bâtiment sud est flanqué de deux massifs rectangulaires couverts en pavillon; à l'extrémité ouest, l'abside de la chapelle fait saillie, rythmée par des doublets de lancettes et une corniche en briques. Côté cour, au centre de laquelle se trouve un puits, l'aile est présente une série d’arcades dont quatre sont encore visibles, correspondant à une ancienne galerie. L'ensemble des maçonneries est recouvert d'un enduit en ciment. Le domaine comprend également un pigeonnier et une glacière. Le pigeonnier est en pisé, avec toit polygonal couvert de tuiles plates; sur un côté, pan de mur, vestige d'une ancienne serre. (1)

château de Chervé 42120 Perreux, propriété privée, ne se visite pas, visible de l'extérieur.


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

A voir sur cette page "châteaux de la Loire" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
     

source des photos par satellite : https://www.google.fr/maps

     
 
 


(1)
   source de l'historique : https://inventaire.patrimoine.auvergnerhonealpes

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.