châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Chamerolles
 
 

   Le château a été bâti pendant la première moitié XVIe siècle par Lancelot Ier du Lac, chambellan de Louis XII, bailli d'Orléans sous François Ier, sur l'emplacement d'une ancienne maison forte. Il a conservé la forme traditionnelle des forteresses médiévales, mais a été conçu comme cun hâteau d'habitation. C'est à ce titre, qu'il est l'un des premiers châteaux Renaissance de France et l'un des rares à posséder toujours un pont-levis en état de fonctionnement. Au XVIe siècle, Lancelot II, petit-fils de Lancelot Ier, se rallie au protestantisme en 1562, Chamerolles abrite un temple protestant dans une de ses pièces. La demeure devint un haut lieu de la religion protestante dans la région. En 1672, Chamerolles appartient à Jacques Saumery, beau-frère de Colbert. Il est gouverneur du château de Chambord et du Comté de Blois et maréchal des armées du Roi. Au XVIIIe siècle, en 1774, le château devient la propriété des Lambert puis celle de Gaston Jessé Curély en 1924. Occupé, saccagé et dépouillé pendant la deuxième guerre mondiale, il est mis en vente en 1970. En 1976, la Ville de Paris se retrouve avec la charge de la demeure Délaissé, le château tombe en ruines, c'est une ruine en bien mauvais état que rachète le conseil général du Loiret en 1987, et après cinq années de travaux, le château et ses jardins sont ouverts à la visite en 1992. La restauration a été réalisée par l'architecte des Monuments historiques Jacques Moulin. Remeublé afin de restaurer l'atmosphère à l'époque de ses habitants, un musée des parfums est installé dans l'aile sud. Le château accueille un ensemble de pièces et d'objets uniques témoignant de l'histoire du parfum et de l'hygiène au fil des siècles.
L'enceinte en forme de trapèze est entourée de fossés en eau. Trois côtés sont occupés par des bâtiments bas : à l'ouest, le corps de logis principal avec deux ailes en retour d'équerre ; les écuries et un appartement moderne ; les cuisines et services. Sur le quatrième côté est placé le pavillon d'entrée, isolé des autres constructions. A chaque angle du trapèze est placée une grosse tour circulaire. Un pavillon rectangulaire flanqué, sur la façade extérieure, de deux tourelles dont l'une contient l'escalier, marque l'entrée du château. Sa partie inférieure est percée d'un passage voûté avec porte charretière et poterne. La partie supérieure est occupée par de nombreuses chambres de domestiques. La tour flanquant la gauche de l'entrée a conservé son sous-sol voûté en berceau annulaire sur pilier central en brique. En retour d'équerre, l'aile ouest comprend une série de pièces de réception desservies par un couloir. Les lambris et cheminées paraissent dater du milieu du XVIIIe siècle. Un escalier en pierre avec rampe en fer forgé de la fin du XVIIIe siècle, relie l'aile ouest à l'étage de l'aile sud et donne également accès à la tribune de la chapelle. La chapelle est couverte de voûtes construites suivant la méthode gothique, avec arcs diagonaux à liernes et tiercerons. A l'extérieur, du début du XVIe siècle jusqu'à la fin de l'Ancien Régime, les jardins restent limités au quadrilatère placé devant la façade occidentale du château. Au sud, l'étang est aménagé en miroir d'eau qui prend une forme cintrée à "oreilles".

Éléments protégés MH : les façades extérieures et intérieures ; les toitures ; le puits et les fossés (douves):classement par arrêté du 4 août 1927. Le terrain d’assise du jardin actuel, à l’ouest du château, y compris les fossés qui le délimitent ; le miroir d’eau ; les murs de clôture ; la grille de la demi-lune de l’avant-cour ; les façades et les toitures des deux pavillons de l’avant-cour ; les ponts franchissant les douves du château ; la galerie de l’aile sud du château en totalité ; le passage qui prolonge la galerie, à l’extrémité de l’aile sud du château, en totalité ; la chapelle située dans la tour d’angle sud-ouest du château en totalité ; l’écurie située dans l’aile nord du château, ainsi que les deux petites pièces voûtées qui lui sont contiguës, en totalité : inscription par arrêté du 7 octobre 2016.

château de Chamerolles 45170 Chilleurs aux Bois, Tél. 02 38 39 84 66, ouvert du 1er février au 31 mars et du 1er octobre au 31 décembre: de 10h à 12h et de 14h à 17h, fermé le mardi, du 1er avril au 30 juin et du 1er au 30 septembre de 10h à 18h, fermé le mardi, du 1er juillet au 31 août de 10h à 18h

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster B-E, photos ci-dessous interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander.

 
 
 
 
château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois 
 
 
château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois  château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois
 
 
château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois  château de Chamerolles   Chilleurs aux Bois
 
 
 
   
 
 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.