châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d’Anglars
 
 

  La première mention connue du fief d'Anglars apparaît en 1330 avec l'hommage rendu à l'évêque de Cahors par Segai de Valsorian; en 1368, l'hommage est rendu par Guilhelme de Trebous, femme de Monpila. En 1504, Pierre de Massault, seigneur d'Anglars, dénombre au roi divers lieux qu'il tient de l'évêque de Cahors sans seigneurie, dont une "petite maison antique" à Anglars. La similitude des deux châteaux, distants de 5 km, de Cousserans, qui serait des années 1472-1479, et d'Anglars suppose des dates de construction très proches, avec sans doute une légère postériorité pour Anglars. Est-ce cet édifice qui est dit "antique" ? Par opposition aux nouvelles constructions faites "à la moderne" ? Qu'un édifice construit moins d'une vingtaine d'années plus tôt soit ainsi qualifié en 1504 paraît surprenant. Mais peut-être faut-il rajeunir les deux châteaux ? A Anglars, l'ancienne porte d'entrée est déjà de style Renaissance. Le château d'Anglars est pris par le seigneur de Cousserans le 24 octobre 1588. Au XVIIe siècle, le château passe aux Malegat, puis en 1679 aux Dablanc, qui le conservent jusqu'à la Révolution. En 1818, il appartient aux Bonafoux-Murat, auxquels il faut peut-être attribuer la création du parc ; en 1880, il est vendu aux Bénestèbe, qui y installent un haras après la première guerre mondiale.
Le château d'Anglars reproduit presque parfaitement celui de Cousserans (commune de Bélaye) : un haut corps principal barlong à angles arrondis bâti en moellons assisés, flanqué d'une tour ronde d'escalier au nord-ouest et d'une tour carrée à angles arrondis au sud-est, reprise réduite de l'aile courte de Cousserans. Les deux tours sont décentrées comme c'est le plus souvent le cas dans ce type d'édifice. Le couronnement de mâchicoulis continu à Cousserans est ici interrompu par la tour d'escalier portée plus haut que le logis. La croisée et la demi-croisée conservées sont à encadrement à bases prismatiques et baguettes croisées, avec appui saillant et larmier ; les consoles des mâchicoulis mordent sur le larmier ou le linteau. Les petites fenêtres carrées de la tour d'escalier sont à double cavet. Le château comprendrait également "un pavillon orné de fragments sculptés de grande qualité aux armes de la famille de Massaut". Buis taillés aux abords du château. Ancienne allée bordée de haras. Vestiges de jardin paysager : espèces ornementales (magnolias persistants...).

château d’Anglars 46140 Anglars-Juillac, tel. 05 65 36 28 93, ferme expérimentale d’Anglars-Juillac.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster B-E,
photos ci-dessous interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander.

 
 
 
 
 Château d’Anglars-Juillac  chateau d’Anglars-Juillac
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.