châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Langle
 
 

    En 1300 les barons de Luzech possédaient un fief dans la paroisse de Caillac : le masage de Langle et le masage du Prunhac. Les Luzech prétendent y exercer la basse justice. Un texte de 1375 nous apprend que les Luzech sont propriétaires des moulins dels Angles.. Vers 1420 Guillaume-Amalvin V de Luzech détache Langle de sa baronnie en faveur de son fils cadet Gasbert. Ce qui accentua les différends entre les barons de Cessac seigneurs de Crayssac et les Luzech. Chacun ayant des prétentions sur les possessions et les droits de justice de l’autre. Or le nouveau seigneur de Langle pouvait revendiquer une part de l’héritage de ses aïeux seigneurs de Crayssac. Tout ceci amena les deux seigneurs à transiger dans un acte en date du 28 avril 1447. Cet acte fonde la seigneurie de Langle, puisque après avoir rappelé les possessions de Gasbert, il obtient le droit de baile (c'est-à-dire de se fortifier), ainsi que la basse justice sur son fief qui est délimité avec précision. Les barons de Cessac seigneur de Crayssac conservent les autres justices et doivent recevoir l’hommage de ceux de Langle. La seigneurie de Langle englobait un territoire d’environ 350hectares. La limite partait de la croix du Prunhac (aujourd’hui dite de Vidaillet), elle suivait le chemin en direction de Lapoujade, obliquait vers le nord en passant au dessus du hameau du Suquet, traversait les prés sur le chemin au bout des prés de Langle, gravissait la cévenne au dessus de la métairie de Langle, longeait la ligne de crête et redescendait au Bourrut. La frontière était ensuite le Lot jusqu’au dessous de la Moulinette, où le chemin remontant à la croix du Prunhac finissait de délimiter la seigneurie.
Le château fut construit en bordure de la rivière Lot et d’un petit ruisseau venant des combes de Crayssac que l’on nomme le Baoury. Le moulin de Langle, dont l’existence est prouvée au XIVe siècle, était une source importante de revenus pour l’époque, qu’il fallait surveiller de près. De plus le Lot était la principale voie de transport de marchandises de la région sous l’ancien régime et son contrôle était un enjeu majeur. Ce contrôle ainsi qu’un prélèvement de taxes sur les marchandises, étaient facilités par la présence du barrage alimentant en eau le moulin (et qui était un obstacle à la navigation). L’hypothèse de la construction du château de Langle à l’emplacement d’une exploitation agricole ou d’un ancien fort de l’époque médiévale n’est pas à exclure, même si aucune preuve ne vient l’étayer. Trois phases de construction apparaissent en observant attentivement le château. La partie la plus ancienne semble être l’aile vers le Lot, qui possédait autrefois des baies géminées et un bastion semi-circulaire face à la rivière. Ensuite fut construit une partie de la façade donnant sur la cour d’honneur. Ce bâtiment était arrondi à ses extrémités pour faciliter sa défense. Un arrondi est visible au sud, l’autre existe encore, mais se trouve dans le bâti et abrite l’escalier. Enfin le bâtiment sur la cour d’honneur fut allongé : cette partie est délimitée par un chemin de ronde sous les combles. Les travaux durent commencer sous Gasbert de Luzech, ils se poursuivirent sous son fils et sa petite fille. En effet, ce sont les armes des Geniès qui furent placées au dessus de la porte.
Le château de Langle avait un but défensif affiché, il était très austère, ce qui lui valait le qualificatif de « Castel nègre » par les populations locales. Il n’y avait aucune ouverture au rez-de-chaussée, hormis donnant sur la cour d’honneur qui était bien protégée. Les fenêtres étaient rares et de petites dimensions sur l’ensemble des façades. Le toit était fait de pierres plates. La façade nord était protégée par les mâchicoulis du chemin de ronde ainsi que par une échauguette (angle nord-ouest) qui permettait de défendre éventuellement la tour en demi-lune du baile. A l’ouest deux tours fermées les angles formés par l’aile allant vers le Lot. Le reste du bâtiment était ceint par le petit baile formant la cour d’honneur. A cette époque, les pièces à vivre se trouvaient dans les étages, le rez-de-chaussée étant occupée par une cuisine (avec sans doute un fournil dépassant de la façade nord) et des réserves. En 1882, le château fut entièrement restauré. L’architecte inspiré par Viollet-le-Duc, transforma profondément l’édifice : la plupart des fenêtres furent agrandies ou refaites (deux seulement sont d’origine !), la toiture en pierre céda la place à une couverture d’ardoise, l’échauguette nord-ouest disparut, la façade ouest de l’aile vers le Lot fut entièrement rebâtie (en supprimant le petit bastion). Enfin le château gagna un donjon de style médiéval avec sa guette. Les travaux supprimèrent la cheminée extérieure sur la façade nord, ainsi qui le hourd qui protégeait l’entrée de la cour d’honneur. Au cours des années suivantes, les communs et autres granges furent aussi restaurés. La Chapelle du château fut bâtie à la fin du XVIIe siècle pour que les seigneurs de Langle puissent régulièrement y assister à la messe, mais aussi comme lieu de sépulture. Il est probable que Louis de La Tour fit construire cette chapelle et fut ainsi le premier à y être enterré.

château de Langle 46140 Caillac, propriété privée, ne se visite pas, visible de l'extérieur.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster B-E, photos ci-dessous interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander.
Nous remercions M. Vincent Tournaire; http://webtournaire.com/paramoteurparapente.htm, pour les photos aériennes qu'il nous a adressées. (photos interdites à la publication)

 
 
 
 
 Château de LangleCaillac  Château de LangleCaillac Château de LangleCaillac 
 
 
 Château de LangleCaillac Château de LangleCaillac  Château de LangleCaillac   Château de LangleCaillac
 
 
Château de Langle   Château de Langle
 
 
 
   
 
 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.